fbpx

Tumblr est de retour dans l’App Store d’Apple après l’interdiction de contenu pour adultes

Par

le

La version iOS de l’application Tumblr, qui était absente de l’App Store d’Apple depuis quelques jours, vient d’y faire son retour.

En novembre dernier, Apple avait interdit l’application officielle Tumblr de l’App Store pour des problèmes liés à la pornographie enfantine. Aujourd’hui, après l’annonce faite par Tumblr il y a deux semaines qu’il bannirait tout contenu pour adultes du site Web, l’application a été restaurée et est de nouveau disponible au téléchargement, rapporte le site TechCrunch.

Depuis des mois, le site a tendance à adopter une modération de contenu plus agressive sous l’égide de la nouvelle direction d’Oath, propriété de Verizon, en ajoutant des éléments comme un mode qui filtre automatiquement le contenu NSFW (défini comme option par défaut pour les utilisateurs en février). Pour rappel, Tumblr autorise le contenu pour adulte sur sa plateforme depuis son lancement en 2007. Cela signifie que les utilisateurs ont la liberté de s’exprimer de différentes manières – qu’il s’agisse de goûts, de selfies nues, de dessins de fans explicites ou, oui, de vidéos pornographiques. Ces dernières années, Tumblr a été submergé par des « porn bots » automatisés.

Et bien que Tumblr n’ait pas ouvertement admis que l’interdiction imposée par Apple était l’incitation à annoncer l’interdiction du contenu de NSFW, le calendrier semble indiquer que Tumblr lui-même ou ses propriétaires seraient au moins quelque peu préoccupés par la perte de contenu de ces millions d’utilisateurs sur iOS.

Cela dit, l’interdiction de Tumblr ne sera promulguée que le 17 décembre, ce qui signifie qu’il faudra encore quelques jours pendant lesquels l’application sera disponible avec du contenu réservé aux adultes avant que la purge du contenu en attente ne se produise. Après cette date, la plateforme a expliqué qu’elle se concentrera plutôt sur la création d’un «environnement le plus accueillant possible pour notre communauté». Les utilisateurs mécontents de cette nouvelle politique ont même été invités à découvrir d’autres domaines de l’internet.

Articles recommandés