Technologie

Le fournisseur d’Apple TSMC contraint de fermer des usines à cause d’un virus

Par

le

TSMC a été contraint d’interrompre ses opérations en raison d’un virus informatique qui a touché plusieurs de ses usines.

Sur les trois nouveaux iPhones qu’Apple dévoilera à la mi-septembre, la version la moins chère et la plus recherchée sera supposément retardée en raison de problèmes de rendement présumés avec le composant le plus important du téléphone, l’écran. En effet, des soucis de fuites de lumière avec le rétroéclairage de l’iPhone X LCD auraient été rapportés.

Mais, au cours du week-end, un nouveau problème qui pourrait retarder le lancement de l’iPhone 2018 est apparu. Une attaque de virus visant TSMC, qui fournit l’un des composants les plus critiques de l’iPhone et de l’iPad, le processeur. De nombreuses machines de la société taïwanaise ont été touchées, affectant la production globale.

TSMC est le fournisseur exclusif des puces A12 qui alimenteront tous les iPhone et nouveaux iPad de cette année. La série A12 sera la première puce 7 nm d’Apple, qui devrait offrir des gains de performances et d’efficacité significatifs par rapport à son prédécesseur, qui est déjà bien au-dessus de ses concurrents.

Vendredi soir, l’attaque a presque arrêté la production de TSMC, rapporte Bloomberg, avec 80% des outils de fabrication affectés. Depuis, la société a rétabli la production, mais l’incident retarderait les livraisons, sans préciser quels clients seraient concernés. Apple est sans aucun doute le contrat le plus prisé de TSMC, TSMC a rafflé le contrat à Samsung pour obtenir l’exclusivité des puces iPhone. Apple représente actuellement 21% des revenus de TSMC.

C’est la première fois que TSMC est frappé par un virus qui, selon la société, résulte d’une erreur lors de l’installation qui s’est propagée à travers son réseau. Les détails sont troubles. Apparemment, une « mauvaise opération » lors de l’installation d’un nouvel outil a permis au virus de se propager à l’ensemble du réseau dès que le nouvel appareil y était connecté.

TSMC prévoit une baisse de 3% du chiffre d’affaires au troisième trimestre, par rapport aux prévisions initiales, et une baisse de 1% en ce qui concerne la marge brute.

Le rapport cite un analyste de Sanford C. Bernstein qui a déclaré lundi dans une note de recherche qu’il pensait que toutes les usines de fabrication de tranches de 12 pouces de TSMC avaient été infectées. Ce sont les usines qui fabriquent les puces 7 nm pour Apple.

Des sources industrielles familiarisées avec la chaîne d’événements qui a suivi l’attaque virale ont déclaré à Digitimes que les principales usines de fabrication de wafers de 12 pouces de TSMC figuraient parmi celles touchées par l’attaque. Certaines usines ont été fermées pendant 10 heures, ce qui a endommagé plusieurs milliers de plaquettes.

TSMC a déclaré que les retards de livraison au troisième trimestre seraient récupérés au prochain trimestre.

Articles recommandés