fbpx

Bill Gates regrette le célèbre Ctrl + Alt + Suppr

Par

le

Vous détestez devoir appuyer sur les trois boutons Ctrl + Alt + Suppr au lieu d’un dans Windows ? Bill Gates aussi.

Bill Gates est revenu sur le raccourci CTRL + ALT + SUPPR que les utilisateurs de Windows sont devenus tellement habitués à utiliser pour stopper les programmes défectueux. Comme tout le monde suffisamment à l’aise avec l’utilisation du système d’exploitation de Microsoft le sait, cette combinaison à trois boutons est un must lorsque Windows va mal.

Mais Bill Gates n’a jamais voulu que cela soit ainsi. Il envisageait un monde où un seul bouton était nécessaire pour suspendre une opération Windows, et il regrette que le monde ait dû supporter une mauvaise combinaison depuis plus de 35 ans.

«Je ne suis pas sûr de pouvoir revenir en arrière et changer les petites choses de votre vie sans mettre en danger les autres»
, explique Gates au Bloomberg Global Business Forum lorsqu’on lui a posé des questions sur la combinaison CTRL + ALT + SUPPR. « Si je pouvais faire un petit changement, je ferais [le raccourci Ctrl Alt Suppr] en une seule touche ».

Ce n’est pas la première fois que Gates exprime son mécontentement envers la combinaison. En 2013, il a reconnu qu’il s’agissait d’une mauvaise décision de conception, soulignant que l’inflexibilité d’IBM était à l’origine du problème. Au Global Business Forum de Bloomberg, il a encore une fois pointé du doigt IBM, indiquant: «Le clavier matériel PC d’IBM ne comportait qu’une seule façon de générer avec certitude une interruption. Les personnes impliquées auraient dû attribuer une autre touche afin que cela fonctionne mais le gars qui a fait le design de clavier IBM n’a pas voulu nous donner notre bouton unique ».

Heureusement, avoir à appuyer sur CTRL + ALT + SUPPR n’est pas la fin du monde. Non seulement cela ne demande pas un effort énorme, en particulier sur un ordinateur portable, et c’est aussi une bonne façon de vous éviter de tomber accidentellement dans la fonction de suspension de Windows.


Articles recommandés