fbpx

La présence d’un smartphone rend moins intelligent, selon une étude

Par

le

La simple présence d’un smartphone à côté de soit peut nuire aux performances cognitives de son cerveau, selon une étude.

Les smartphones ont été salués comme des gadgets qui ont changé notre mode de vie, ce qui donne à l’humanité une connexion constante avec le reste du monde et toutes les connaissances qu’elle a à offrir. Mais et si en réalité ces appareils nous entravaient ? Nous avons tous ressenti l’interminable démangeaison de consulter ses réseaux sociaux, parcourir quelques nouvelles photos sur Snapchat ou jouer seulement cinq minutes de plus à nos jeux mobiles préférés. Et bien, une nouvelle étude révèle que la tentation toujours présente que les smartphones exercent réduit effectivement notre capacité intellectuelle, même si nous refusons de l’admettre.

L’étude, menée par Adrian Ward et ses collègues, de l’Université du Texas à Austin, a permis de mesurer les capacités du cerveau de plus de 700 utilisateurs de smartphones tout en effectuant diverses tâches. Les participants ont été invités à compléter divers tests qui ont mesuré leurs capacités cognitives dans le but de mesurer la quantité d’informations que leur cerveau pourrait gérer. Chacun des individus a été choisi au hasard pour placer son téléphone intelligent dans sa poche, sur le bureau où ils étaient assis ou dans une pièce totalement séparée.

Les chercheurs ont noté que les personnes qui ont été chargées de mettre leurs téléphones dans une pièce différente ont bien surpassé ceux qui avaient leurs appareils facilement disponibles, alors que les participants qui avaient leurs téléphones dans leurs poches ont également battu ceux dont les téléphones étaient visibles sur le bureau en face d’eux.

L’étude suggère que même la simple présence de votre smartphone peut entraver activement votre capacité à traiter les informations et à exécuter des tâches, même si vous ne l’utilisez pas réellement.

« Les participants n’ont pas été distraits parce qu’ils recevaient des notifications », a déclaré Ward. « La simple présence de leur smartphone suffisait à réduire leurs capacités cognitives ». Donc, si vous avez quelque chose à faire aujourd’hui, peut-être que vous devriez laisser votre téléphone loin de vous.

Articles recommandés