Technologie

Baisse de prix pour l’Oculus Rift et les manettes Touch

Par

le

Oculus VR a annoncé réduire le prix de son casque de réalité virtuelle le prix de son casque Rift VR et des manettes Touch pour séduire plus de personnes.

Oculus VR, filiale de Facebook et autrefois la reine des startups VR, va réduire le prix de son casque de réalité virtuelle Rift. Une baisse de 110 euros sur le tarif pour le kit complet (699 euros à 589 euros) est appliquée dans l’espoir de surmonter ce qui ne peut être décrit que par une spirale descendante constante. Le rabais permanent de 25% sur le Rift est la réponse apparente de la société aux remarques de toute l’industrie évoquant à quel point son casque est beaucoup moins performant par rapport à ses principaux concurrents.

Les manettes Oculus Touch, lancées il y a à peine trois mois, sont également concernées et leur tarif initial de 199 euros passe à 119 euros.

HTC, avec son casque Vive VR, et Sony avec son PlayStation VR, surpassent largement les ventes de l’Oculus Rift selon les analystes et insiders, et l’annonce récente de Sony expliquant arriver proche d’un impressionnant million d’unités vendues a incontestablement provoqué un vent de panique chez Oculus VR.

Oculus a connu des débuts tellement prometteur dans le domaine de la réalité virtuelle que le fait de voir la société dans cette situation est vraiment devenu ridicule. Après avoir explosé des records sur Kickstarter, Oculus a été racheté par Facebook pour la modique somme de 3 milliards de dollars. Il a fallu attendre deux ans avant que la société ne commercialise son casque au grand public, et à ce moment-là, le casque Vive HTC avait déjà commencé à attirer l’attention.

Aujourd’hui, Oculus est considéré par une grande partie de la communauté VR comme étant en retard technologiquement parlant, et le soutien des développeurs est clairement en faveur du Vive. Pendant ce temps, le PSVR de Sony prouve que les joueurs sur console s’intéressent aussi à la réalité virtuelle. La marque nippone s’empare ainsi du marché potentiel du Rift. Autrement dit, les choses ne semblent pas aller très bien pour Oculus, et une baisse de prix de 110 euros sur le Rift est juste le reflet d’un problème beaucoup plus grand de l’entreprise, qui est de séduire les consommateurs pour qu’ils achètent l’appareil.

Articles recommandés