fbpx

Le site de LinkedIn s’offre un nouveau design

Par

le

LinkedIn, le réseau pour les professionnels, s’offre un nouveau design qui rappellera à beaucoup d’internautes celui de Facebook.

LinkedIn est sur le point de changer de design. À partir d’aujourd’hui, l’interface de LinkedIn sur les navigateurs de bureau a été revue et corrigée. La société a reconnu dans un billet de blog que c’est la «plus grande refonte Desktop depuis la création de LinkedIn» – et il était temps.

Reconstruit à partir de zéro, ce remaniement améliore l’interface et s’inspire d’autres réseaux sociaux populaires. La navigation simplifiée comprend sept domaines principaux: l’accueil (fil d’actualité), recherche, son réseau, carrières, messagerie, notification et profil personnel. D’autres fonctionnalités de LinkedIn sont disponibles si l’utilisateur clique sur «plus».

LinkedIn a également révisé le fil d’actualité, les algorithmes et fait appel à un groupe de rédacteurs humains pour s’assurer que chaque utilisateur obtient une expérience personnalisée, appropriée à ses intérêts et ses besoins. Lorsque votre contenu est publié, l’interface mise à jour vous permet également de savoir quel type de personne lit votre publication et où elle travaille.

La fonctionnalité de recherche a également été revue, permettant aux utilisateurs d’utiliser une seule barre de recherche pour trouver quoi que ce soit sur LinkedIn: des personnes, emplois, entreprises, groupes et établissements précédemment fréquentés. Les utilisateurs peuvent également affiner leurs requêtes.

LinkedIn a également suggéré des améliorations pour permettre aux utilisateurs de personnaliser votre profil pour se démarquer.

Parmi les nouveautés de cette nouvelle interface, la fonction qui sera la plus facile à aborder pour les membres du site est sans aucun doute la messagerie. En effet, les messages apparaissent en bas de l’écran, comme sur Facebook.

Selon le Wall Street Journal, cette refonte était déjà dans les cartons avant que Microsoft ne mettent la main sur l’entreprise, pour 26,2 milliards de dollars. Pour rappel, LinkedIn n’était pas au meilleur de sa forme à l’époque.

Articles recommandés