fbpx

Le projet de voiture autonome de Google devient une entreprise distincte : Waymo

Par

le

La voiture auto-conduite de Google n’est plus. Désormais, le projet de véhicule autonome devient une entreprise distincte sous la maison mère Alphabet et portera le nom de Waymo.

Peu de sociétés ont investi plus dans la technologie de la conduite autonome que Google. Au cours des sept dernières années, le géant de la technologie a exercé des pressions en faveur des lois sur les voitures sans chauffeur à travers les Etats-unis tout en construisant une flotte de petites voitures sans conducteur capables de circuler dans la Silicon Valley. Malgré ces progrès, la société mère Google, Alphabet, a décidé de diriger son projet d’auto-conduite dans une nouvelle direction.

Alphabet a annoncé qu’une nouvelle entreprise appelée Waymo serait dorénavant en charge de ses véhicules autonomes, mais au lieu de construire des véhicules elle-même, Waymo va probablement avoir recourt à des partenaires et fabricants automobiles pour apporter la technologie sans conducteur au près du grand public. Un article publié lundi par The Information donne plus de crédibilité à cette déclaration, car Google aurait estimé que son idée de voiture auto-conduite sans volant ni pédales était irréalisable pour le moment.

Si à terme, l’objectif serait toujours de développer un véhicule 100% autonome et sans pédales ni volant dans l’habitacle, cette décision permettrait à Google de se concentrer d’abord sa technologie.

« Nous croyons que cette technologie peut commencer à remodeler les milliards de kilomètres que les véhicules automobiles parcourent chaque année dans le monde, avec des moyens de transport plus sûrs, plus efficaces et plus accessibles », a déclaré John Krafcik, responsable du projet, dans une lettre décrivant les plans de Waymo. « Nous pouvons imaginer notre technologie dans le covoiturage, les transports publics, la logistique et même les voitures particulières via des licences avec des constructeurs automobiles. À long terme, la technologie de conduite autonome pourrait être utile de différentes façons encore non imaginées, créant de nombreux nouveaux types de produits, d’emplois et de services. »

Waymo devient donc la douzième entité au sein d’Alphabet selon le Wall Street Journal.


Articles recommandés