fbpx

Galaxy Note 7 : Samsung retarde les livraisons à cause d’explosions de batteries

Par

le

Samsung a retardé les livraisons de son Galaxy Note 7 en Corée du Sud à cause d’explosions de batteries.

Plus tôt cette semaine, Samsung a interrompu la livraison de son Galaxy Note 7 en Corée du Sud, en dépit du succès massif des précommandes. Samsung n’a pas voulu confirmer la raison de cette décision, mais de récentes explosions de batteries auraient convaincu le géant sud-coréen de suspendre temporairement les livraisons chez les opérateurs locaux. Entre-temps, de nouvelles informations indiquent que Samsung envisage un rappel massif pour le Galaxy Note 7, au moins en Corée du Sud, et que les soucis de la batterie sont bien réels. Toutefois, cela ne devrait pas affecter les lancements prévus pour la Chine et l’Europe, les marchés recevront donc l’appareil comme prévu.

Citant le quotidien Chosun Ilbo, The Korea Herald dit que Samsung prévoit d’échanger gratuitement les batteries de tous les clients, mais qu’il envisage maintenant un remboursement ou un remplacement des appareils. Cela ne concerne que le marché coréen pour le moment, où Samsung a déjà vendu plus de 400.000 unités depuis le 19 août.

Samsung a conclu que les batteries défectueuses sont à l’origine des explosions. Samsung SDI est le groupe au sein de Samsung qui fournit les batteries pour le Galaxy Note 7. Si Samsung SDI s’occupe de l’approvisionnement des batteries, la production est sous-traitée à d’autres entreprises. L’entreprise coréenne ITM Semiconductor produit la batterie pour les Galaxy Note 7 qui sont vendus au pays du matin calme. Les batteries d’ITM semblent avoir été celles qui ont explosé. Pendant ce temps, la plupart des téléphones vendus en Chine seront équipés de batteries provenant de la société chinoise Amperex Technology.

Le Korea Herald dit que Samsung prévoit d’aller de l’avant les 1er septembre et le 2 septembre, avec les lancements en Chine et en Europe.

Le fait que le Galaxy Note 7 peut être défectueux, et potentiellement dangereux pour les utilisateurs, fait mal en bourse pour Samsung. Samsung SDI, Samsung Electronics et Samsung-Mechanics ont fermé avec moins 6,06%, 2,4% et 2,26% le jour suivant les révélations.

Mise à jour du 2 septembre à 15h55 :
Les lancements en Chine et en Europe ont été reportés par Samsung.


Articles recommandés