fbpx

Amazon interdit la vente des câbles USB Type-C non conformes

Par

le

Pour des raisons de sécurité, Amazon interdit la vente des câbles USB Type-C pouvant être de mauvaise qualité et dangereux pour les utilisateurs.

Précédemment, on vous avez déjà parlé de Benson Leung, un ingénieur de chez Google qui teste différents câbles USB Type-C vendus sur le Web et notamment sur Amazon. Pour chaque câble, il a pris le risque d’endommager son Chromebook Pixel. Et malheureusement, suite à un simple branchement du câble SuperSpeed USB-C 3.1, les composants internes de son laptop ont grillé.

En examinant le câble, Benson Leung a remarqué que le câble SuperSpeed ne disposait que d’une résistance de 10 Kohms au lieu de 56 Kohms et que les soudures étaient de mauvaise qualité. Le câblage des fils était aussi mal fait : le fil rouge était relié à la masse et le noir à l’alimentation 5V. Cela a prouvé une fois de plus la dangerosité des câbles non conformes pour les appareils.

La mort de son Chromebook a poussé Amazon à bannir tous les câbles USB Type-C qui ne répondent pas aux normes établies. On ne sait pas comment Amazon prévoit de tester ces câbles ou comment l’entreprise entend déterminer si les nouveaux ajouts dans ses rayons correspondent à des câbles conformes ou non.

La seule façon de faire est de tester les câbles mais Amazon n’a pas précisé s’il comptait s’atteler à la tâche. Une autre solution serait d’interdire les vendeurs ou produits seulement après la réception de plaintes par des acheteurs. Le câble SuperSpeed USB-C 3.1 qui a endommagé le Chromebook de Benson Leung a bel et bien été retiré d’Amazon.

Une politique plus stricte est une bonne chose car la connectique USB Type-C est en train de se démocratiser auprès du grand public. Il est donc essentiel que les produits vendus respectent les spécifications de cette nouvelle norme.


Articles recommandés