fbpx

Une Google Car arrêtée pour excès de lenteur

Par

le

Une Google Car roulant à 24 miles par heure (38 km/h) a été arrêtée par un policier en Californie, après avoir créé un embouteillage.

La voiture autonome de Google est peut être capable de circuler sur les routes sans conducteur, mais elle n’est pas encore assez performante pour échapper à la police. Une image, montrant une Google Car arrêtée par un agent de police à Mountain View en Californie, a été tweetée par David E Weekly, employé de la société. La firme a rapidement expliqué l’image via un post sur Google+, en expliquant que la voiture avait été arrêtée pour conduite trop lente.

« Conduite trop lente ? On parie que les humains ne sont pas arrêtés pour cette raison, » a écrit l’entreprise, en ignorant le fait que la voiture autonome avait effectivement un passager à bord. Google note que la vitesse de ses voitures autonomes a été volontairement limitée à 38 km/h, pour des raisons de sécurité.

« Dans ce cas, il était parfaitement légal de faire circuler la voiture à cette vitesse », a déclaré la police de Mountain View. En effet, la loi californienne autorise les voitures sans conducteur à circuler sur les routes où la vitesse maximale autorisée est de 24 mph ou moins. « La police de Mountain View se réunit régulièrement avec Google pour que leurs véhicules fonctionnent en toute sécurité dans notre communauté », ajoute la police locale.

Depuis le début des tests, plusieurs prototypes de Google Car ont été impliqués dans des collisions, mais aucun n’a été reconnu comme étant à l’origine de ces incidents. Sur les 14 recensés, 11 ont été percutés à l’arrière par d’autres véhicules.


Articles recommandés