Nasa : un vaisseau automatique ira prélever un rocher sur un astéroïde

Par

le

La Nasa a décidé de lancer un vaisseau automatique en 2020 pour aller prélever un rocher sur un astéroïde.

La Nasa a donné plus de détails sur sa Mission Asteroid Redirect (ARM), qui n’a désormais plus pour objectif de remorquer un astéroïde entier. Au lieu de cela, un vaisseau spatial sans équipage doté d’un moteur à propulsion solaire électrique se rendra sur l’un des trois astéroïdes potentiels en 2020. Lorsque l’engin arrivera en 2022, il utilisera des bras robotiques pour prélever un petit rocher de l’astéroïde, avant de passer un certain nombre d’années à remorquer le rocher sur une orbite stable entre la Terre et la Lune.

Pour le moment, la Nasa a sélectionné trois astéroïdes potentiels, Itokawa, Bennu et 2008 EV5. C’est ce dernier qui est pour le moment le favori. Mais l’agence continue à en rechercher d’autres, ayant accru de 65% depuis la création de la mission ARM, sa détection des astéroïdes dont l’orbite croise près de celle de la Terre.

L’agence spatiale prévoit d’envoyer une équipe d’astronautes pour étudier le rocher en 2025 en utilisant la capsule Orion, le même engin spatial qui devrait éventuellement emmener les premiers humains sur Mars. Ils seront également chargés du retour des échantillons sur Terre. Les astéroïdes sont rocailleux et plein des métaux précieux, ce qui signifie qu’ils pourraient nous en apprendre beaucoup sur la formation de notre système solaire.

«Les astéroïdes sont un sujet très chaud pas seulement parce qu’ils peuvent être une menace pour notre planète mais aussi pour leur valeur scientifique», explique Jim Green, responsable des sciences planétaires à la Nasa. « Ils sont des restes de la formation de notre système solaire et contiennent de nombreuses molécules datant de cette période. »

Jusqu’à présent, la Nasa a identifié plus de 12 000 astéroïdes dont l’orbite croise celle de la Terre. Environ 96% dépassent un kilomètre de largeur.


Articles recommandés