fbpx

Londres : Une piste cyclable sur la Tamise ?

Par

le

Un groupe d’architectes, d’ingénieurs et d’artistes a proposé une nouvelle façon de créer des pistes cyclables pour éviter les bouchons à Londres : une piste cyclable flottante

le long de la Tamise. Appelée la Tamise Deckway, la piste irait d’est en ouest le long de la rive sud sur environ 11 km de Battersea, à Canary Wharf.

« Londres doit penser différemment pour résoudre ses problèmes de circulation et de pollution », a déclaré le River Cycleway Consortium dans un communiqué annonçant la proposition.

Les concepteurs devront trouver un moyen de contourner les amarres, souligne le Cycling Weekly, y compris le HMS Belfast, un navire de guerre devenu un musée. Les tempêtes et les vagues seraient également un problème. La piste flotterait au gré des marées, et des satellites ainsi que des capteurs surveilleraient les conditions météorologiques pour informer les cyclistes. Selon le Consortium, ce chemin va générer sa propre énergie grâce à une combinaison d’énergie solaire, d’énergie marémotrice, et le vent. Le plus grand obstacle, cependant, est probablement le coût: 600 millions de livres ou 700 millions d’euros.

Londres a essayé d’encourager l’utilisation du vélo comme un moyen de soulager la congestion du trafic depuis plusieurs années. Le mois dernier, le maire Boris Johnson, grand amateur de vélo, a annoncé un plan pour créer une piste cyclable supplémentaire de 20 kilomètres le long des artères londoniennes. Celle-ci doit ouvrir en Mars 2016. Selon Johnson, les vélos représentent déjà 24 pour cent du trafic aux heures de pointe dans la ville.

Le projet Tamise Deckway n’en est à qu’à ses balbutiements. Le consortium, qui a été fondée par l’architecte David Nixon et l’artiste Anna Hill, avec les sociétés d’ingénierie Arup et Hugh Broughton Architects, dit qu’il est en train d’essayer de lever des fonds pour une faire une étude de faisabilité. Il ajoute que les coûts de construction pourraient être versés par des investisseurs privés, qui pourraient ensuite vendre des billets pour la piste cyclable.

(source)


Articles recommandés