fbpx

Les galeries du volcan Sierra Negra en 3D

Par

le

La première image 3D des galeries du volcan Sierra Negra – le plus grande et le plus active sur les îles Galápagos – pourrait aider les scientifiques à mieux anticiper les séismes et éruptions et, par conséquent, minimiser les catastrophes occasionnées.

Avant cette étude, qui a été publiée dans le Journal of Geophysical Research: Solid Earth, on en savait peu sur les volcans des Galápagos, mais désormais, l’activité du Sierra Nevada peut être mieux surveillé.

Une équipe de chercheurs a enterré 15 sismomètres – appareils qui mesurent les mouvements dans le sol – autour du Sierra Negra pour contrôler la vitesse et la direction des ondes sonores générées par les tremblements de terre sous le volcan. Grâce à ces données, ils ont pu créer un image 3D basée sur la façon dont les ondes ont varié en passant par différents types de matériaux à des températures différentes.

7048702

 » Avec une meilleure compréhension de ce qui se passe sous les volcans, nous allons maintenant être capable de mesurer plus précisément l’activité souterraine,  » a déclaré Cynthia Ebinger, professeur à l’Université de Rochester dans un communiqué.

Selon les scientifiques, ce sondage montre que les volcans des îles Galápagos présentent des similitudes avec ceux d’Hawaii. Ils notent cependant une différence majeure : les volcans d’Hawaii sont en dormance et ne sont plus connectés à une source de magma, contrairement à ceux des Galápagos, qui peuvent entrer en éruption à tout moment. La dernière activité du Sierra Negra remonte à 2005.

Articles recommandés