fbpx

NEC voudrait stopper la fabrication de smartphones

Par

le

Le groupe japonais d’électronique NEC souhaite cesser de construire des combinés multimédias

faute d’être parvenu à convaincre le chinois Lenovo de former une alliance avec lui, rapporte mardi le Nikkei.

NEC VOUDRAIT SE RETIRER DES SMARTPHONES

Les deux groupes avaient déjà noué un partenariat sur le marché des PC et NEC souhaitait l’étendre aux smartphones depuis fin 2012, explique encore le quotidien financier japonais.

NEC proposait à Lenovo de prendre une participation majoritaire dans NEC Casio Mobile Communications, sa filiale chargée de la fabrication de smartphones, qui compte déjà Casio Computer et Hitachi parmi ses actionnaires.

Autrefois leader sur le marché japonais des smartphones, NEC a vu sa part fondre jusqu’à ne plus représenter que 5%, indique Nikkei qui explique que le groupe entend désormais concentrer son activité sur les téléphones conventionnels.

Son portefeuille de brevets devrait être cédé.

Reuters


Articles recommandés