fbpx

Opportunity : des traces d’eau propices à la vie sur Mars

Par

le

Près de 10 ans après son lancement vers Mars, le robot Opportunity a découvert des traces d’une eau propice au développement de la vie, a annoncé vendredi la NASA.

Le véhicule fonctionnant à l’énergie solaire vient de finir l’analyse de ce qui est sans doute la plus vieille roche qu’il ait jamais étudiée, baptisée Esperance 6, et qui a révélé qu’une eau propice au développement de la vie avait coulé en abondance sur la planète, laissant derrière elle des minéraux argileux.

Cette découverte est «l’une des plus importantes» réalisées par Opportunity parce qu’elle met en lumière des éléments chimiques très différents de ceux qui avaient jusqu’à maintenant été trouvés dans des traces d’eau sur Mars, une planète aujourd’hui très sèche, a observé Steve Squyres, de l’université Cornell, un des responsables du programme.

Mars-Nasa

Les roches les plus anciennes, comme Esperance 6, ont un pH neutre, montrant ainsi que l’eau aux premiers temps de l’histoire de Mars «était bien plus propice, dans ses éléments chimiques, son pH, son niveau d’acidité, au développement d’éléments chimiques pouvant aboutir à la naissance d’une forme de vie», a expliqué Squyres.

Désormais, le robot est en route, vers une zone à 1,5 km de son ancien emplacement, où les couches géologiques sont beaucoup plus nombreuses. Opportunity et son jumeau Spirit avaient été lancés vers Mars en 2003 et avaient atteint la Planète Rouge en janvier 2004 pour une mission d’exploration qui devait initialement durer trois mois. Les deux ont trouvé des traces anciennes d’eau sur Mars.

AFP


Articles recommandés