fbpx

Il quitte son job pour vivre dans une tente et coder

Par

le

Thomas Backlund est un entrepreneur, un codeur et sans-abri par choix. Il vit actuellement hors d’un sentier appelé Sörmlandsleden, près de Stockholm.

Bien qu’il soit assez peu conventionnelle de publier un article de ce type, nous avons trouvé l’histoire de Backlund intrigante dans le domaine de l’entrepreneuriat. Le texte a été traduit mais aucune parole n’a été modifié.

Récemment, j’ai quitté mon emploi et mon appartement pour vivre dans la forêt, dans une tente.

En fait, ce soir, je suis à l’abri du vent à côté d’un lac calme, et devant moi il y a un petit feu, le soleil se couche.
Et sur ​​mes genoux, mon ordinateur portable.

Backlund-Laptop

Je suis un développeur. J’ai déménagé dans une tente dans la forêt pour pouvoir coder mon projet à plein temps.
Non seulement cela me donne le temps de faire cela, mais cela me donne aussi la tranquillité d’esprit.
Je change de lieu environ deux fois par semaine.

Ordinateur, forêt, batteries … incompatibles? Peut-être qu’il aurait été plus sage de garder l’appartement et juste réduire les frais?
Eh bien, sage et droit ne correspondent pas toujours.

Je n’ai pas d’appartement, pas de travail, pas de revenu. Malgré tout je suis exactement là où je devrais être.
Je suis sur mon chemin. C’est le sentiment que j’ai.

Je ne vais pas quitter une vie normale jusqu’à ce que mon projet démarre.
C’est ma grande aventure.
Je ne vais pas revenir les mains vides.

Comment puis-je faire cela?
J’alimente mon ordinateur portable, téléphone et batterie externe avec deux panneaux solaires Brunton portables de 62 Watts.
Je cuisine de la bonne nourriture sur mon poêle Primus Omnilite.
Je vis dans une tente Hilleberg confortable.
Je porte les 35 kilos d’équipement dans un sac à dos Recon Norrona.

Backlund-Backpack

Voici ma vie: 35 kg.
Si vous lancez votre entreprise, vous savez que de récolter des fonds n’est pas facile.
Je parle de certains investisseurs. Ils aiment mon idée. Je veux dire tout le monde à qui j’en parle adore ça.
Mais les investisseurs disent que c’est trop tôt pour investir dedans sans avoir réellement vu le produit.
Peut-être qu’ils ont raison. Difficile pour moi de décider. Je suis un peu biaisé.

Je ne peux pas vraiment vous dire ce que je fais, mais hier, j’ai lu dans un article d’Adam Wiggins:
« le software envahi le monde. Tout le monde peut et devrait être en mesure d’écrire des logiciels afin des compétences pour l’avenir. »
C’est exactement ce que je fais. Apporter le développement de logiciels pour le grand public.

Quitter mon appartement et mon travail au même moment fût vraiment difficile à faire.
J’avais une montée d’adrénaline pendant des jours.
Pour apaiser les vagues d’angoisse qui m’envahissaient régulièrement, j’avais une image que je n’arrêtais pas de regarder.
C’était une photo de la belle forêt où je devais me rendre.
Cela m’a donné la force de prendre les mesures nécessaires pour rester concentré.

J’espère vraiment que vous concrétisez votre projet ou que vous prenez les décisions pour.

Backlund-Forest