France

Un artiste peintre mélange le street-art et code QR pour obtenir des dons

Par

le

Un artiste peintre connu sous le nom de Pascal Boyart a créé un code QR pour permettre aux gens de faire des dons en monnaie virtuelle.

Pascal Boyart, un artiste peintre français de street art, a trouvé un moyen original pour que les passants lui versent des dons lorsqu’ils regardent ses œuvres urbaines présentes à La Chapelle. Jusqu’à présent, Boyart a trouvé difficile, comme beaucoup d’artistes, de soutenir sa passion avec simplement les dons et les bourses d’études pour les individus ou les institutions. Il a alors eu l’idée de mélanger la technologie et le street art en ajoutant un code QR au bas de ses oeuvres.

C’est donc en novembre 2017 que Pascal Boyart a décidé de combiner un code QR Bitcoin dans une oeuvre pour obtenir des dons supplémentaires. Le tableau était celui d’un enfant qui demandait à son père «Qu’est ce que l’argent ?» et le Code QR accompagnait sa signature sur le côté de la peinture.

Une meilleure indépendance

Sur son site web, l’artiste explique que ce code permet aux passants de soutenir son travail «sans passer par des intermédiaires (galeries, institutions…). Les dons en Bitcoin et autres crypto-monnaies permettent à l’artiste de garder toute indépendance dans sa création. »

L’idée de combiner les codes Bitcoin et l’art est apparue à Boyart lorsqu’il est tombé sur la vision de Satoshi d’un système monétaire décentralisé. L’artiste admet qu’il ne connaissait pas du tout le Bitcoin au début mais a rapidement réalisé que la monnaie numérique était une idée révolutionnaire et innovante.

Le code QR est polyvalent

Que ce soit dans les musées, les offices de tourisme, ou de façon plus générale dans les lieux culturels, les codes QR sont de plus en plus utilisés. Mais l’utilisation de cette technologie n’est pas limitée à l’affichage d’informations. En effet, les codes peuvent être utilisés pour réaliser des paiements. En Europe, le code de l’EPC permet de faire des virements dans sa banque sans fil.
En Corée du Sud, des magasins utilisent des sculptures dont les ombres projetées forment un code QR à l’heure du déjeuner, offrant la possibilité de se rendre avec son smartphone sur un portail web, afin d’obtenir des réductions et des coupons. En Chine, ce code qui a été inventé par la société japonaise Denso-Wave est encore plus présent au quotidien puisqu’il peut être utilisé pour acheter pratiquement tout.

Articles recommandés