Business

YouTube va augmenter la sécurité dans tous ses bureaux du monde entier après la fusillade

Par

le

Après la fusillade qui a eu lieu au siège de YouTube aux États-Unis, la société va augmenter la sécurité dans tous ses bureaux du monde entier.

À la suite de la fusillade survenue au siège de YouTube à San Bruno, en Californie mardi, la société a annoncé des plans pour accroître la sécurité dans tous ses bureaux partout dans le monde. Ceci est destiné à « les rendre plus sûrs non seulement à court terme, mais à long terme », dit YouTube. Le mouvement reflète une préoccupation croissante dans la Silicon Valley que les effets d’un comportement en ligne de plus en plus néfastes peuvent se traduire par des actions hors ligne violentes.

La déclaration de YouTube a été publiée sur le compte Twitter de Google Communications. il n’est pas clair si Google lui-même mettra en œuvre des mesures de sécurité plus strictes au-delà de YouTube.

L’assaillante Nasim Aghdam, 39 ans, de San Diego, est morte hier d’une blessure par balle auto-infligée après avoir tiré et blessé trois employés. Des rapports de police, des témoignages de membres de la famille d’Aghdam et de nombreuses traces du comportement en ligne de la femme sur YouTube et sur d’autres plateformes, nous savons maintenant qu’Aghdam était mécontente de la démonétisation de ses vidéos et de sa situation financière.

Elle a qualifié la pratique de «censure» en disant dans une vidéo: «Il n’y a pas de liberté d’expression dans le monde réel [et] vous serez réprimé pour avoir dit la vérité qui n’est pas soutenue par le système.» Aghdam était végétalienne et militante pour les droits des animaux, et aucune de ses vidéos ne comportait d’appels directs à la violence.

Cependant, à la suite de la fusillade, les membres de l’extrême droite et les théoriciens du complot, qui partagent une haine pour YouTube, ont commencé à répandre de la désinformation sur l’auteure des tirs et tentent même de faire d’Aghdam une martyre. Le hashtag #CensorshipKills est apparu comme un lieu de rassemblement pour ceux qui veulent utiliser l’attaque d’Aghdam comme un outil politique dans la lutte contre la modération de la plateforme et la rectitude politique.

La déclaration de YouTube ne traite naturellement pas de ces questions, mais se concentre plutôt sur les victimes, la communauté YouTube et ce que l’entreprise prévoit de faire dans les prochains jours pour offrir du soutien et améliorer la protection des employés.

Articles recommandés