Youtube

YouTube a supprimé plus de 8 millions de vidéos en 3 mois

Par

le

Dans son premier rapport trimestriel, YouTube a dévoilé avoir supprimé plus de 8 millions de vidéos entre octobre et décembre 2017.

YouTube a supprimé 8,3 millions de vidéos entre octobre et décembre 2017, selon le tout premier rapport sur l’application des directives communautaires de la plateforme. Le site de partage de vidéos appartenant à Google s’est révélé être la cible de critiques après la publication, l’an dernier, de rapports selon lesquels il hébergerait des vidéos inappropriées déguisées en contenu adapté aux enfants. YouTube a déclaré qu’il avait décidé de publier un rapport d’application trimestriel pour « montrer les progrès [réalisés] dans la suppression du contenu illicite de sa plateforme ». C’est probablement la façon de dire « hey, nous ne sommes pas assis ici sur nos lauriers », car beaucoup de gens se demandent toujours si l’entreprise fait quelque chose pour résoudre le problème, étant donné que Wired est tombé sur des vidéos conspirationnistes destinées aux enfants en Mars.

Le rapport a également révélé que 6,7 millions des 8,3 millions de vidéos ont d’abord été signalées pour examen par des machines et n’ont même jamais été visionnées. YouTube a expliqué que son utilisation du machine learning pour contrôler son contenu n’est pas une mauvaise chose (malgré les rapports disant que son IA est loin d’être parfaite) et conduit à «plus de gens à analyser le contenu, pas moins». Alors que ses algorithmes peuvent supprimer certains contenus par eux-mêmes, comme les vidéos de spams, par exemple, ils transmettent en général tout ce qui, selon eux, enfreint les règles de YouTube aux modérateurs humains. Ces modérateurs sont ceux qui seront chargés de décider si la vidéo doit être retirée ou de la mettre derrière une porte d’âge, en la limitant aux utilisateurs connectés âgés de plus de 18 ans.

En décembre, la plateforme a annoncé qu’elle recrutait 10 000 personnes sur Google pour examiner les vidéos signalées. YouTube a déclaré avoir déjà «recruté la majorité des postes supplémentaires nécessaires pour atteindre [sa] contribution à la réalisation de cet objectif», même s’il faudra probablement un certain temps avant de pouvoir dire que le site dispose de 10 000 modérateurs.

Articles recommandés