Apps & Logiciels

Tinder subit une brève panne à cause du scandale entourant Facebook et Cambridge Analytica

Par

le

Facebook a déployé plus de mises à jour liées à la sécurité et la confidentialité des données depuis le scandale Cambridge Analytica, entrainant une brève panne de l’app Tinder.

L’application populaire de rencontre Tinder a subi une brève panne après que ses utilisateurs se soient retrouvés bloqué dans le processus de connexion Facebook où on leur a demandé des autorisations supplémentaires, seulement pour être renvoyé à la demande de connexion Facebook originale.

Confirmant le problème sur sa page Twitter, l’application de rencontres a expliqué mercredi: « Un problème technique empêche les utilisateurs de se connecter à Tinder. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et travaillons à ce que tout le monde puisse bientôt swiper à nouveau. « 

Le site Engadget rapporte que les utilisateurs de Tinder ont été confrontés à des problèmes de connexion à la suite aux multiples mises à jour du réseau social liées à la sécurité et la confidentialité des données depuis le scandale Cambridge Analytica.

Comme un utilisateur a besoin d’un compte Facebook pour se connecter à Tinder, ce bug aurait affecté la totalité de la base d’utilisateurs de Tinder.

« Le réseau social a confirmé que ces problèmes faisaient partie des changements et que Facebook travaillait avec Tinder pour résoudre le problème », peut on lire sur Engadget.

Différentes mises à jour de sécurité et de confidentialité des données ont été déployées depuis que l’entreprise de Mark Zuckerberg a été frappé par le scandale du siphonnage de données réalisé par Cambridge Analytica, dans lequel 87 millions de comptes Facebook sont concernés. En France, cela représente plus de 210 000 personnes.

Le porte-parole de Facebook a refusé de préciser quelle mise à jour en particulier était à l’origine de ce bug. D’autres applications de rencontres, y compris Bumble and Hinge, semblaient fonctionner pour les clients qui utilisaient Facebook pour créer leurs comptes.

Pendant ce temps, les utilisateurs de Tinder ont exprimé leur mécontentement sur Twitter, en écrivant avoir été « expulsé » de l’application de rencontres et qu’ils ne pouvaient pas se reconnecter.

Articles recommandés