Cinéma

Netflix interdit de participer à la compétition officielle du Festival de Cannes

Par

le

Le service de streaming Netflix se retrouve banni de la compétition du Festival de Cannes, ses films ne peuvent donc plus concourir pour la Palme d’Or.

Netflix a été interdit de participer au Festival de Cannes, ce qui signifie que ses films ne peuvent pas remporter la Palme d’Or, le moment tant attendu de l’événement et considéré comme l’un des prix les plus prestigieux de l’industrie cinématographique. Le directeur du Festival de Cannes, M. Thierry Fremaux, a déclaré que Netflix pouvait encore présenter ses films hors compétition lors du festival.

Dans une interview accordée au Hollywood Reporter, M. Fremaux a déclaré que la décision d’interdire Netflix avait été prise par le refus du service de streaming de diffuser ses films dans les salles françaises et de publier directement sur sa plateforme ou dans certains cas simultanément en salles et sur Netflix. Les lois françaises sur la distribution en salles empêchent l’apparition d’un film sur les services de streaming jusqu’à trois ans après sa sortie, ce qui ne fonctionne évidemment pas pour Netflix.

Netflix a eu deux films à Cannes l’année dernière: Okja de Bong Joon-ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach. Les deux films n’ont pas réussi à obtenir une sortie en salles en France parce que Netflix a demandé des permis trop tard, et la décision de les autoriser à Cannes a été très controversée avec les cinéastes français et les syndicats du cinéma.

« L’année dernière, lorsque nous avons sélectionné ces deux films, j’ai pensé pouvoir convaincre Netflix de les sortir au cinéma. «Les gens de Netflix aimaient le tapis rouge et aimeraient être présents avec d’autres films, mais ils comprennent que l’intransigeance de leur propre modèle est maintenant à l’opposé de la nôtre», a déclaré Fremaux au Hollywood Reporter. Fremaux a également mentionné Amazon dans ses remarques, qui a été plus flexible que Netflix dans son calendrier de publication, bien que ce soit encore loin de la règle française de 3 ans.

Il est clair que Cannes a cédé à la pression de ses défenseurs français. Comment cela affectera-t-il les réalisateurs signant avec Netflix, et est-ce que cela va s’étendre à d’autres festivals de cinéma prestigieux Berlin, Locarno et Venise entre autres ? cela reste à voir.

Articles recommandés