Monde

Tesla aide l’Australie à construire ce qui sera la plus grande centrale électrique virtuelle au monde

Par

le

En partenariat avec Tesla, le gouvernement d’Australie-Méridionale a dévoilé un projet visant à relier 50.000 maisons productrices d’énergie solaire à des batteries pour créer une centrale électrique virtuelle.

Le gouvernement de l’Australie-Méridionale a annoncé la construction de ce qu’il dit être la plus grande centrale électrique virtuelle au monde, en déployant des panneaux solaires et des batteries Tesla dans au moins 50 000 foyers. L’installation est prévue au cours des quatre prochaines années, et ces ménages se combineront pour créer une centrale électrique virtuelle d’une puissance de 250 mégawatts (MW). L’énergie générée par les panneaux solaires sera stockée dans les batteries Tesla, et toute énergie excédentaire sera renvoyée au réseau, qui sera contrôlé centralement et fournira de l’énergie au reste de l’état lorsque cela sera nécessaire.

Dans un premier essai, qui a déjà débuté, un système de panneaux solaires de 5 kW et une batterie Tesla Powerwall 2 de 13,5 kWh seront installés gratuitement dans 1100 logements sociaux, avec la vente d’électricité pour couvrir les coûts. Par la suite, 24 000 logements sociaux supplémentaires recevront les systèmes. Un déploiement plus large dans les logements privés est prévu en 2019, selon le succès des phases d’essai.

D’après Tesla, une fois achevée, la centrale électrique virtuelle pourrait fournir autant de capacité qu’une grande turbine à gaz ou une centrale à charbon. «Le Powerwall peut détecter une panne, se déconnecter du réseau et rétablir automatiquement l’alimentation de votre domicile en une fraction de seconde», peut-on lire dans la section FAQ de la centrale électrique virtuelle du gouvernement. « Tant que la batterie est stockée à ce moment-là, vous ne remarquerez même pas que l’alimentation est coupée. »

Le gouvernement australien du sud dit que la centrale électrique virtuelle peut fournir 20%des besoins énergétiques quotidiens moyens de l’état. Le gouvernement de l’Australie-Méridionale dit que Tesla examinera toutes les propriétés pour déterminer si elles peuvent ou non soutenir le système et participer au programme. Tesla construira également un centre de services dans le quartier d’innovation d’Adélaïde, Tonsley, qui permettra aux techniciens de surveiller et d’entretenir les Powerpacks de Hornsdale, les Superchargers installés dans tout l’état et les installations résidentielles de Powerwall.

Le gouvernement de l’Australie-Méridionale affirme que les 250 MW permettront de réduire les coûts d’électricité de 30% pour les ménages participants. Environ 6 500 personnes ont déjà manifesté leur intérêt pour le programme, et le programme peut être prolongé si l’intérêt public reste élevé.

Le programme sera financé au moyen d’une subvention de 2 millions de dollars australiens (1,59 million de dollars américains) et d’un prêt de 30 millions de dollars australiens (23,8 millions de dollars américains) d’un fonds technologique financé par l’État. Le projet a une valeur totale de 800 millions de dollars australiens (634 millions de dollars), qui sera également financé par des investisseurs.

Elon Musk a construit la plus grosse batterie du monde en Australie du Sud pour pallier les problèmes d’énergie de l’état, qui a été paralysé en septembre 2016. L’événement a été hautement politisé: le gouvernement fédéral a parfois blâmé les énergies renouvelables, tandis que d’autres ont dit que le mauvais temps a provoqué la chute des tours de transmission. Musk a entrepris le projet après avoir fait une promesse sur Twitter, avec une échéance auto-imposée de 100 jours qu’il a confortablement battue.

Articles recommandés