Technologie

Des robots participent à leur propre tournoi de ski olympique

Par

le

Alors que Pyeongchang accueille les Jeux olympiques d’hiver, des robots dévalent aussi les pentes avec une récompense de 10 000 dollars à la clé.

Après des matchs football de robots et le Sumo Robot Wrestling, qui a également une base de fans, désormais, c’est au tour du Ski Robot de faire parler de lui.

Le sport est exactement ce que l’on pense : on attache des skis aux robots et les envoyant dévaler une pente. Le premier événement de ce type, le Ski Robot Challenge, a eu lieu lundi en Corée du Sud dans une station proche de PyeongChang, le site des Jeux olympiques d’hiver de ce mois-ci.

Huit robots humanoïdes construits par des entreprises technologiques et des universités locales se sont affrontés lors d’un concours qui a permis à chaque compétiteur de suivre un parcours de slalom de 80 mètres. La descente raide exigeait des manœuvres de précision en zigzag, mais malheureusement la plupart des robots affichaient beaucoup plus de zig que de zag.

Les engins bardés de capteurs avaient apparemment la capacité de faire des virages et de contrôler leur propre vitesse de façon autonome, mais la plupart ont fini par skier directement dans les obstacles et dégringoler. Les mauvaises performances ont été attribuées aux records de basses températures qui perturbent les ordinateurs embarqués des robots, selon le Korea Herald.

Le robot gagnant, construit par Mini Robot Corp. de la ville de Yeonsu près de Séoul, mesure 125 centimètres et pèse 43 kg. Le chef d’équipe Sam Kim a déclaré que la vitesse de réaction était essentielle pour les robots de ski, chacun devant «traiter rapidement les données de vision reçues et ajuster ses mouvements en conséquence, assez rapidement pour tourner». Malheureusement, la plupart d’entre eux n’ont pas réussi à le faire.

Le concours de ski robotique a été organisé par le Ministère du commerce, de l’industrie et du commerce de la Corée du Sud en collaboration avec l’Institut coréen pour l’avancement de l’industrie robotique dans le cadre d’une stratégie visant à présenter la technologie locale pendant les Jeux olympiques d’hiver. C’est juste dommage, alors, que le froid ambiant a ruiné l’événement pour beaucoup de robots, bien que de telles difficultés démontrent également le genre de défis environnementaux rencontrés par les ingénieurs et les développeurs.

D’autres initiatives basées sur le robot pendant les Jeux comprennent des guides robotisés multilingues pour aider les visiteurs, des robots servant des boissons, et des machines qui se conduisent elles-même pour nettoyer le sol sur certains sites. Sur le plan plus artistique, les visiteurs peuvent également interagir avec un robot de peinture murale capable de créer des peintures élaborées sur demande.

Articles recommandés