Science

La fusée Falcon Heavy d’Elon Musk a été lancée avec succès

Par

le

SpaceX a lancé avec succès sa Falcon Heavy, la fusée la plus puissante jamais construite par l’entreprise.

SpaceX a franchi une nouvelle étape mardi en lançant avec succès sa fusée Falcon Heavy dans l’espace, avec à son bord unr Tesla Roadster destinée à Mars. La diffusion en direct sur YouTube témoigne à elle seule l’engouement du public pour l’explpoit, avec un pic à plus de 2,3 millions de vues simultanées sur YouTube, ce qui en fait le deuxième plus important stream en direct de l’histoire de YouTube.

Mais le lancement de la Falcon Heavy n’était pas sans faille, et SpaceX doit résoudre deux problèmes majeurs.

Tout d’abord, le booster central Falcon Heavy, celui qui transportait la charge la plus éloignée, n’a pas fait un retour en toute sécurité. Plutôt que d’atterrir sur la barge de SpaceX en mer comme prévu, il s’est écrasé dans l’océan à des vitesses de 482 km/h à quelque 300 pieds du navire drone.

« Cela suffit pour sortir deux propulseurs et de jeter des éclats d’obus sur le pont », dit Musk, repris par Engadget. Le PDG dit que SpaceX étudie déjà la question, et qu’ils pourraient avoir de la vidéo. « Si les caméras n’ont pas été détruites, nous pourrons les diffuser », a-t-il ajouté.

La fusée Falcon Heavy a trois boosters, dont deux noyaux externes qui ont atterri avec succès à Cap Canaveral, après s’être séparés du centre deux minutes et demie après le décollage, et le noyau central qui a échoué à revenir sur Terre.


L’autre problème que Space X pourrait ne pas apprécier concerne la Tesla Roadster qui est en route vers Mars. Apparemment, l’auto pilote de la voiture ne fonctionne pas non plus dans l’espace, car il semble que SpaceX ait dépassé l’orbite de Mars et que l’engin se dirige vers la ceinture d’astéroïdes au lieu de la planète rouge.

Le roadster est parti pour un survol spécial de la Nteere pour environ six heures, explique The Verge, pour montrer une certaine manœuvre d’orbite à l’US Air Force.