Cinéma

Netflix en discussion avec le réalisateur et producteur Luc Besson

Par

le

Netflix serait en pourparlers avec Luc Besson pour la réalisation de films. La plateforme souhaiterait également conclure un accord avec son studio EuropaCorp.

Luc Besson et son studio EuropaCorp sont en pourparlers avec Netflix pour produire un certain nombre de films originaux pour la plateforme de streaming. Cela survient après que le studio français a déclaré évaluer ses options en raison de ses pertes récentes, découlant en partie de l’échec au box-office à l’international de Valérian et la Cité des mille planètes.

Le réalisateur du Cinquième Élément réaliserait des films labélisés comme des films originaux Netflix, disposant chacun d’un budget d’environ 30 millions de dollars. Le scénario pourrait également voir le service SVOD acquérir une participation dans la bibliothèque d’EuropaCorp qui comprend des titres intéressants comme les films Taken et Le Transporteur.

Si Netflix devait racheter l’entreprise co-fondée par Besson, cela marquerait seulement la deuxième acquisition de contenu pour l’entreprise, après avoir acheté Millarworld, la société d’édition de bandes dessinées créée par Mark Millar qui a donné naissance à Kick-Ass, Kingsman et Old Man Logan, en août dernier.

Produire des films avec EuropaCorp présenterait un défi particulier pour l’entreprise américaine. En effet, dans l’hexagone, les films ne sont disponibles en streaming qu’après un délais de 36 mois après leur sortie en salles. Etant donné que Besson reste un réalisateur qui produit pour le cinéma, on peut facilement se demander comment un tel arrangement pourrait fonctionner.

Avec plusieurs films EuropaCorp, tels que Ma vie de chat, Miss Sloane, Oppression et The Circle, n’ont pas rencontré le succès attendu au box-office, le studio a enregistré une perte de 120 millions de dollars sur l’exercice 2016-2017, ce qui la notamment forcé à se séparer de sa filiale télévisuelle française. Son dernier rapport de septembre fait état d’une dette estimée à 230 millions d’euros. Conclure un accord avec Netflix permettraitCorp à Luc Besson de limiter la casse.

Articles recommandés