Technologie

Apple: Mac et iOS vulnérables aux failles Meltdown et Spectre

Par

le

Si vous pensiez que votre MacBook ou iPhone serait immunisé contre les failles Meltdown et Specter reconnus plus tôt cette semaine par Intel, c’est raté. Apple confirme être concerné.

Jeudi soir, Apple a publié un nouveau document d’assistance soulignant comment les vulnérabilités contenues dans les processeurs Intel, ARM et AMD affectent presque toute la gamme de produits d’Apple. Plus précisément, Apple note que tous les Mac et appareils iOS sont techniquement sensibles à Spectre et Meltdown, deux vulnérabilités qui pourraient permettre à une personne malveillante d’accéder à des données utilisateur sensibles dans la mémoire protégée. Apple, cependant, tient à souligner qu’aucun exploit connu n’a été découvert.

« Tous les systèmes Mac et les appareils iOS sont concernés », peut-on lire dans le document de support, « mais aucun exploit connu n’a d’impact sur les clients pour le moment. Dans la mesure où l’exploitation d’un grand nombre de ces problèmes nécessite le chargement d’une application malveillante sur votre appareil Mac ou iOS, nous vous recommandons de télécharger le logiciel uniquement à partir de sources fiables telles que l’App Store. « 

Quant à ce que fait Apple pour lutter contre les vulnérabilités, qui ont été découvertes par les chercheurs en sécurité du Project Zero de Google, la firme de Cupertino signale que les correctifs de la vulnérabilité Meltdown ont déjà été publiés avec les mises à jour suivantes: iOS 11.2, macOS 10.13.2, et tvOS 11.2. Incidemment, Apple note que watchOS n’a pas besoin d’un correctif. De plus, la marque maintient que les mises à jour ci-dessus n’ont aucun impact perceptible sur les performances du système. Ce point mérite d’être souligné étant donné que le rapport original du Register affirmait que les correctifs requis pourraient ralentir de 30% le fonctionnement des systèmes.

En ce qui concerne la vulnérabilité Spectre, jugée comme étant «extrêmement difficile à exploiter» par Apple, l’entreprise affirme que les utilisateurs d’iOS et Mac peuvent s’attendre à la publication d’un correctif dans peu de temps.

Articles recommandés