Technologie

Samsung commence la production de mémoire flash eUFS de 512 Go

Par

le

Samsung a annoncé le début de la production en série de ce qu’il prétend être la première solution de mémoire flash universelle embarquée (eUFS) de 512 Go au monde pour les appareils mobiles de prochaine génération.

Samsung est sur le point de rendre les cartes microSD dans les téléphones inutiles d’ici quelques années. La société vient d’annoncer qu’elle a démarré la production de la première mémoire flash de 512 Go utilisant la nouvelle norme UFS. Ce mastodonte d’une solution de stockage est destiné à être utilisé dans les appareils mobiles de «prochaine génération», ce qui signifie probablement que nous le verrons quand le Galaxy S9 sera annoncé au début de l’année prochaine. Ce qui signifie également qu’il pourrait aussi bien ne pas avoir un lecteur de carte microSD.

Samsung a reçu beaucoup de critiques quand l’entreprise a pris la décision de se séparer de la fente pour carte microSD sur le Galaxy S6 et le Galaxy Note 5, les deux modèles de 2015. À l’époque, une configuration de 64 Go était trop loin de portée et 32 ​​Go suffisait à peine. Samsung a finalement cédé, mais il semble qu’il veut toujours voir cette fonctionnalité disparaître à long terme.

Cette nouvelle mémoire de 512 Go supprime pratiquement le besoin de stockage externe. Le stockage interne a toujours été plus rapide que la carte microSD la plus rapide, et la norme eUFS (Universal File Storage) embarquée est encore plus rapide. Samsung dit que la puce se vante de vitesses de lecture séquentielle de 860 Mo/s et des écritures séquentielles de 255 Mo/s. Concrètement, cela signifie transférer un film Full HD de 5 Go sur un disque SSD en six secondes environ.

Cela dit, le nouveau stockage ne répond pas exactement à deux préoccupations permanentes. L’une est la commodité d’être en mesure de déplacer vos données sur des appareils, comme des caméras, des ordinateurs ou même d’autres téléphones. La prédominance de l’USB-C et de sa communication bidirectionnelle pourrait alléger cela.

Mais peut-être que la considération la plus importante sera le prix. EN prenant l’exemple du Galaxy Note 8, le modèle 256 Go atteint pratiquement la barre des 1000 euros. Pareil avec l’iPhone 8 Plus et encore plus l’iPhone X. Un smartphone haut de gamme de 512 Go va être hors de portée et les consommateurs préféreront peut-être acheter un modèle de moindre capacité et y glisser une carte microSD, en supposant qu’il y en ait encore une.

Articles recommandés