Business

Polaroid attaque Fujifilm en justice pour avoir copié ses photos aux bords blancs

Par

le

Polaroid a décidé d’attaquer Fujifilm en justice pour avoir copié les photos au format “carré dans un carré blanc”.

Jusqu’à cet automne, Polaroid n’avait pas sorti d’appareils ou films depuis une dizaine d’années et s’était plutôt tourné vers l’octroi de licences de son nom à d’autres produits électroniques comme les téléviseurs, les tablettes et même les drones. Mais malgré tout cela, Polaroid essaie toujours de garder sa marque synonyme du format de photo “carré dans un carré blanc”, au point où la société exige des millions de dollars de redevances à Fujifilm, qui a rencontré le succès avec sa gamme Instax après la sortie de Polaroid de l’industrie de la photographie instantanée en 2008.

Cette semaine, Fujifilm a déposé une plainte officielle auprès d’un tribunal de New York, affirmant que PLR ​​IP, le titulaire de droits de propriété intellectuelle pour les appareils photo instantanés Polaroid, a envoyé plusieurs lettres à Fujifilm pour réclamer des millions de redevances annuelles ou supprimer sa ligne Instax du marché. Auparavant, Fujifilm ne vendait que des films rectangulaires Instax, avec des formats allant des petites cartes postales aux cartes de visite.

Dans la lettre envoyée à Fujifilm, Polaroid affirme détenir la marque à l’effet «carré dans un carré blanc», et que la nouvelle ligne de Fujifilm est «essentiellement identique» en termes de forme et de marge. Fujifilm a répondu que Polaroid essayait de tirer des revenus de ce qui reste du portefeuille de propriété intellectuelle de l’entreprise après avoir échoué à tirer profit de ses propres ventes de produits.

Les échanges entre les deux sociétés se poursuivent depuis janvier, et les choses ont finalement été portées devant les tribunaux maintenant que Fujifilm a déposé une plainte. Fujifilm espère que le tribunal décidera que son film Instax ne viole pas la propriété intellectuelle de Polaroid et annulera les marques déposées par Polaroid.

Fujifilm n’est pas la seule entreprise qui a continué à produire des films instantanés depuis que Polaroid a abandonné ses activités. Après cette annonce en 2008, une société appelée The Impossible Project a été créée pour continuer à fabriquer des films instantanés (dont la plupart étaient de forme carrée), seulement pour qu’un des investisseurs acquière une participation importante dans Polaroid, avant de rebaptiser l’entreprise en Polaroid Originals en septembre 2017.

Articles recommandés