Business

L’assemblage de l’iPhone X effectué par des étudiants travaillant illégalement pour Foxconn

Par

le

Apple confirme que les lycéens stagiaires chez Foxconn ont travaillé illégalement en heures supplémentaires sur la ligne de production de l’iPhone X.

Le fournisseur d’Apple, Foxconn, a illégalement embauché des étudiants pour faire des heures supplémentaires afin de construire l’iPhone X, selon le Financial Times.

L’usine aurait embauché 3 000 étudiants d’une école locale de Zhengzhou, en Chine, en tant que stagiaires. Ils ont assemblé l’iPhone X en travaillant 11 heures par jour sur une période de 3 mois. Or, selon la loi chinoise, les étudiants ne peuvent travailler que huit heures par jour. FT a interrogé six des 3 000 étudiants, âgés de 17 à 19 ans, qui ont déclaré que l’école les avait forcés à travailler chez Foxconn, même si l’assemblage de l’iPhone n’avait rien à voir avec leurs études.

Si Apple et Foxconn n’ont pas immédiatement fait de commentaires, Apple a ensuite déclaré au FT qu’il «confirmait que les étudiants travaillaient volontairement, étaient rémunérés et offraient des avantages, mais qu’ils n’auraient pas dû être autorisés à faire des heures supplémentaires. »

Le rapport sur les heures supplémentaires illégales survient alors qu’Apple fait face à une forte demande pour l’iPhone X. Le nombre de pré-commandes pour l’appareil étaient « inédits », selon Apple.

Pour construire les iPhone, le fournisseur Foxconn a embauché des centaines de milliers de travailleurs en Chine, mais aussi des étudiants des écoles professionnelles locales dans le cadre d’un «programme de stages», une pratique qui a été examinée par des syndicats, qui enquêtent sur les allégations d’abus de travail dans les usines des fournisseurs de la marque à la pomme.

« Lorsque la production d’Apple l’exige, Apple ignore complètement les normes de travail qu’ils ont établies », a écrit Li Qiang, directeur exécutif de China Labour Watch, dans un courrier électronique.

Les problèmes d’heures supplémentaires illégales ne sont pas non plus nouveaux. Foxconn embauche des travailleurs étudiants depuis des années, mais Apple n’a toujours pas fait le nécessaire pour limiter les heures de travail, selon Li. « Apple connaissait le problème avec les étudiants depuis quelque temps », a-t-il affirmé. « Le problème n’est toujours pas résolu car la société a des objectifs de production à atteindre. »

Articles recommandés