Technologie

Google suit les téléphones Android même lorsque les services de localisation sont désactivés

Par

le

Google surveille secrètement votre position depuis début 2017, même si vous avez désactivé les services de localisation de votre smartphone Android.

Si les rapports circulant sur Internet sont véridiques et que vous utilisez un appareil Android, votre emplacement est alors surveillé en permanence par Google. Google collecte ainsi mystérieusement les données de localisation des antennes cellulaires à proximité depuis début 2017, même si vous avez désactivé les services de localisation.

C’est le site Quartz qui a révélé que Google aurait fait cela depuis que l’entreprise a changé pour le service Firebase Cloud Messaging. Ce service est la propriété de Google et permet de réduire le temps nécessaire à la diffusion d’un message lorsque la force du signal est faible.

Quartz a observé que les adresses des antennes cellulaires sont incluses dans les informations envoyées au système de Google qui gère les notifications push et les messages sur les appareils Android depuis les 11 derniers mois. Google a affirmé que les données sont cryptées et ne sont pas utilisées. Toutefois, le rapport affirme que les données peuvent être facilement décryptées à l’aide d’un logiciel malveillant tiers.

Dans un courriel envoyé à Quartz, un porte-parole de Google a déclaré: «En janvier de cette année, nous avons commencé à utiliser des codes d’identification des cellules comme signaux supplémentaires pour améliorer la vitesse et la performance de la transmission des messages. Cependant, nous n’incluons jamais de codes d’identification des cellules dans notre système de synchronisation de réseau, de sorte que les données ont été immédiatement rejetées, et nous l’avons mis à jour pour ne plus demander les codes d’identification des cellules. »

Le rapport affirme que même si les informations sur une seule antenne cellulaire ne peuvent pas être utilisées pour suivre un individu, plusieurs antennes peuvent être utilisées pour trianguler l’emplacement d’une personne assez précisément.

L’enquête de Quartz relate également que chaque mobile possède un numéro d’identification unique qui peut être associé aux données de localisation. L’année dernière, en juin, Google a mis à jour sa politique de confidentialité, ce qui a permis un suivi des publicités en ligne plus invasif.

En outre, Quartz affirme que la pratique du partage d’emplacement a été utilisée sur tous les appareils Android modernes pour collecter des adresses de antennes de téléphonie cellulaire. Cette information est rendue publique alors que certains craignent que des entreprises comme Google et Facebook utilisent abusivement beaucoup de données personnelles à des fins publicitaires. Cependant, le rapport affirme que Google ne collectera plus les données de localisation des antennes de téléphonie cellulaire à partir des téléphones Android d’ici la fin du mois de novembre.

Articles recommandés