Facebook

Facebook Messenger vole la fonctionnalité de « streaks » de Snapchat

Par

le

Facebook aime voler les fonctionnalités de Snapchat pour bloquer l’élan de l’application de messagerie populaire. Le réseau social frappe à nouveau en dérobant la fonctionnalité de « streaks ».

Facebook Messenger a récemment commencé à expérimenter les « streaks », une fonctionnalité qui fournit aux utilisateurs des informations rapides sur le nombre de jour consécutifs de conversation avec leurs amis, a confirmé la société dans un communiqué fourni à Mashable, peu de temps après qu’un certain nombre de personnes ont signalé avoir commencé à voir la fonctionnalité sur Messenger. Le test semble avoir débuté mercredi, mais il n’est pas clair pour le moment combien d’utilisateurs il englobe ni s’il est disponible sur Android, étant donné que les signalements proviennent uniquement des propriétaires d’iPhone. Le géant des médias sociaux basé à Menlo Park, en Californie, n’a pas encore confirmé que les strikes devraient être publiées à l’ensemble des utilisateurs à un moment donné dans le futur et n’a probablement pas encore décidé s’il compter le faire un jour.

La fonctionnalité elle-même semble être plutôt similaire à une fonctionnalité déjà prise en charge par Snapchat, ce qui est vrai pour de nombreux ajouts récents à Messenger et aux autres offres mobiles de Facebook. Essentiellement, les streaks ont pour but de vous motiver à continuer à communiquer avec vos amis en vous fournissant de courtes informations telles que « vous avez envoyé un message à cette personne pendant au moins cinq jours de suite » et en vous encourageant à continuer pour ne pas stopper votre record. En tant que tel, la fonctionnalité pourrait potentiellement augmenter les taux d’engagement des utilisateurs de Messenger. Et même si seulement un petit pourcentage de personnes y répondent positivement, cela semble assez discret pour ne pas nuire à l’expérience globale de l’application mobile.

Étant de loin le service de messagerie le plus populaire de la planète, qui est en passe de dépasser 1,5 milliard d’utilisateurs l’année prochaine, Messenger est constamment révisé alors que Facebook poursuit ses efforts pour optimiser ses performances. La plateforme a également commencé à être monétisée de manière plus agressive ces derniers temps, car les entreprises ont eu la possibilité de commencer directement à envoyer des messages aux consommateurs et les annonces ont commencé à figurer de manière plus visible dans toutes les parties de l’application mobile. Facebook a aussi commencé à mettre davantage l’accent sur les aspects sociaux de Messenger au cours des dernières années, encourageant les gens à utiliser le service pour envoyer facilement des mises à jour éphémères sur leurs jours à des groupes d’amis.

Articles recommandés