Facebook

Facebook vous dira si vous avez été dupé par de faux comptes russes

Par

le

D’ici la fin de l’année, vous saurez si vous avez aimé une page Facebook créée par le Kremlin grâce à un nouvel outil du réseau social.

Facebook va commencer à alerter les utilisateurs qui ont « aimé » une page qui a été liée à la Russie, dit la compagnie. Cela fait partie de la transparence de Facebook sur le sujet, a-t-elle déclaré dans un récent communiqué, expliquant que « cela fait partie de nos efforts continus pour protéger nos plateformes et les personnes qui les utilisent contre de mauvais acteurs qui tentent d’affaiblir la démocratie. »

Dans les semaines qui ont suivi la découverte par Facebook de pages de l’Internet Research Agency, qui regorge de trolls russes, il est devenu évident que de nombreuses personnes sur le réseau social les voyaient et que beaucoup les ont liké ou y ont publié des messages. Un outil à venir montrera aux utilisateurs s’ils ont liké une de ces pages ou un compte Instagram similaire. Cet outil est actuellement en développement.

facebook-trolls-russes

La date de publication de cet outil n’a pas été donnée par le réseau social, ni d’autres détails à ce sujet, comme par exemple si tous les utilisateurs seront en mesure de l’utiliser ou non. Sur la base d’un aperçu de l’outil publié par Facebook, il apparaît que les utilisateurs recevront une liste des pages liées à la Russie et des comptes Instagram qu’ils ont liké et suivis, ainsi que la date à laquelle cela a eu lieu.

Comme indiqué précédemment, ces pages et ces comptes ont servi de moyen pour la Russie de se mêler des affaires électorales américaines, utilisant les comptes pour, dans certains cas, alimenter les questions sociales et plus encore. Beaucoup de publicités étaient de nature politique; d’autres sont allés jusqu’à organiser des manifestations pour les groupes des deux camps.

L’annonce de cet outil souligne les problèmes que les réseaux sociaux et les fake news peuvent présenter. Beaucoup ont demandé à des plateformes comme Facebook et Twitter de prendre des mesures pour mieux empêcher ces choses de se produire, tandis que d’autres exigent des règlements pour forcer les entreprises à empêcher que cela ne se reproduise.

Articles recommandés