Business

Apple a finalement remporté 120 millions de dollars dans sa guerre des brevets avec Samsung

Par

le

Après des années de lutte dans les tribunaux, Apple a une fois pour toutes remporté la victoire contre Samsung. La marque coréenne va devoir rembourser 120 millions de dollars.

Au moins une partie de la bataille juridique de longue date entre Apple et Samsung a finalement pris fin. Hier, la Cour suprême des États-Unis a refusé d’entendre l’appel de Samsung d’une décision du jury qui avait initialement attribué 120 millions de dollars à Apple après avoir constaté que Samsung avait enfreint un certain nombre de brevets liés à l’iPhone, comme le fameux « glisser pour déverrouiller » intégré au premier iPhone, ou bien la fonction de détection de données. Cette dernière est utilisée pour détecter lorsqu’un élément, tel qu’un numéro de téléphone, est présent, disons, dans un e-mail. À son tour, le numéro deviendra un lien cliquable qui permettra à l’utilisateur, dans cet exemple particulier, d’appuyer rapidement et d’appeler directement le numéro.

Samsung, comme on pouvait s’y attendre, n’est pas satisfait de la décision de la Cour et a tenu à souligner que le brevet de « glisser pour déverrouiller » d’Apple a été invalidé par divers tribunaux du monde entier. La déclaration de Samsung à la suite de la décision de la Cour suprême stipule en partie :

« Notre argument a été soutenu par de nombreuses personnes qui pensaient que la Cour devait entendre notre dossier pour rétablir des normes justes qui favorisent l’innovation et empêchent d’abuser du système de brevets. Un des brevets d’Apple en cause dans cette affaire a été invalidé par les tribunaux du monde entier, et pourtant la décision d’aujourd’hui permet à Apple de profiter injustement de ce brevet, freine l’innovation et place la concurrence dans la salle d’audience plutôt que sur le marché. »

Incidemment, Apple et Samsung ont encore d’autres litiges en cours. Rappelons que les deux géants se rendront au tribunal en mai 2018 pour déterminer combien du milliard de dollars d’amende infligé par un jury Samsung devra réellement payer à son rival californien. Le chiffre a été réduit à 398 millions de dollars et le prochain procès tentera de décider du montant final des dommages-intérêts.

Articles recommandés