France

A Toulouse, les dealers utilisent Google Maps pour se géolocaliser

Par

le

En se servant de Google Maps, des dealers toulousains se sont géolocalisés afin d’indiquer à de potentiels clients leur positionnement.

Ls nouvelles technologies facilitent de nombreuses choses dans notre quotidien, aussi bien au niveau professionnel que personnel. Et apparemment cela est également très pratique pour les dealers. A Toulouse, Un dealer a ainsi eu l’idée d’indiquer son emplacement sur Google Maps, comme un véritable commerce. De cette façon, il a gagné en visibilité, et a facilité le trajet du consommateur jusqu’au point de vente.

Bien entendu, indiquer sa position n’est pas malin si celui-ci souhaitait être discret, mais La Dépêche, qui cite une source policière, dans le quartier du Mirail, de nombreux dealers sont présents. « Tout le secteur Varèse est concerné par le trafic de stupéfiants », confie la source policière. Entre les commerçants et les bâtiments municipaux, on peut donc lire l’indication « Point weed » (« point herbe »), avec une adresse précise fournie: le 9 chemin Edgar-Varèse.

Chez Google, un porte-parole explique qu’habituellement, ce type d’ajout n’est pas possible sur le service. « Ce genre de procédé est contrôlé par nos équipes qui valident ou non la nouvelle dénomination. Normalement, le genre d’incident qui s’est produit à Toulouse ne doit pas arriver, mais aucun système n’est infaillible « , explique le porte-parole au quotidien.

Depuis, le « plan weed » a été retiré de la carte par les équipes de Google. Mais étant donné que l’utilisateur a du avoir recours à un compte Google et une adresse IP pour faire son trafic, Google se dit prêt à épauler les autorités en cas de besoin. « Ça doit être rattaché à un compte. Si les autorités nous le demandent, nous poursuivrons nos recherches », a communiqué lé géant américain.

Ce n’est pas la première fois que Google Maps est détourné par un usage ne respectant pas les conditions générales d’utilisation. Il y a deux ans des internautes avaient trouvé sur le service un robot Android urinant sur le logo d’Apple au Pakistan.

Articles recommandés