France

Téléchargement illégal : bientôt de nouvelles fermetures de sites

Par

le

Plusieurs lobbies et associations professionnelles réclament le déréférencement sur les moteurs de recherches, ainsi que le blocage de plusieurs sites proposant du contenu protégé en téléchargement gratuit.

Plusieurs organisations défendant les intérêts du monde du cinéma, comme la Fédération Nationale des Distributeurs de Films (FDNF), le Syndicat de l’édition vidéo (SEVN), l’Union des Producteurs et l’Association des Producteurs Indépendants (API), cherchent à obtenir le déréférencement sur les moteurs de recherches, ainsi que le blocage de plusieurs sites proposant du contenu protégé en téléchargement gratuit ou en streaming comme les clones de Zone-Telechargement, ou bien encore Papystreaming.org et Sokrostream.cc. De nouvelles fermetures sont donc à prévoir d’ici peu de temps. Cette future opération vise aussi les sites dl-protecte.com et protect-lien.com, qui permettent de « masquer » la nature des liens.

Dans cette lutte incessante, un nouveau plaignant s’est joint aux lobbies et associations professionnelles, il s’agit du le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC). C’est la première fois que le CNC se lance dans ce type de démarche pour protéger ses ayants-droit.

Malgré l’acharnement des majors, cette stratégie visant à bloquer les sites illégaux semble de plus en plus vaine au vu des nombreuses renaissances des plateformes stars du téléchargement. Parmi les exemples les plus connus, on retrouve Zone-Telechargement, qui 24 heures après sa fermeture, était de retour en ligne. Car même s’il s’agissait d’abord d’une coquille vide (Dl-protect.com, qui protège tous les liens partagés sur ZT, était toujours hors ligne), à l’instar de The Pirate Bay, le site a finalement fait son retour définitif avec un nouveau domaine, en .ws. L’équipe derrière ZT.ws n’a pas de lien avec les administrateurs du site original, mais il a réussi à surfer sur la popularité du défunt site pour petit à petit reprendre le flambeau en enrichissant son catalogue, devant ainsi une nouvelle destination de choix pour les internautes.

Comme pour les précédents coups de filet, les futures actions des ayants droit seront donc certainement un nouveau coup d’épée dans l’eau.

Articles recommandés