Jeux vidéo

GTA 5 : Rockstar dit enfin pourquoi le jeu n’a jamais reçu un seul DLC

Par

le

Depuis sortie en 2013, le célèbre jeu GTA 5 n’a jamais reçu un seul DLC. Si jusqu’à présent, aucune raison n’avait été donnée, Rockstar a finalement abordé le sujet.

L’une des plaintes les plus courantes concernant Grand Theft Auto V est qu’une fois que Rockstar a vu la vache à lait qu’il avait entre les mains avec GTA Online, le développeur et éditeur de jeux vidéo basé à New York a complètement abandonné le mode solo. En effet, le mode multijoueur de GTA V lui a permis de générer des centaines de millions de revenus depuis le lancement du jeu.

Imran Sarwar, directeur du design de chez Rockstar, a récemment déclaré à Game Informer que ce n’était pas seulement une question d’argent. Sarwar a expliqué que l’équipe avait initialement prévu du contenu pour le mode histoire de GTA V, mais plusieurs choses ont empêché les développeurs de suivre ces plans.

D’abord, il y avait la version next-gen. Il a fallu plus d’un an à l’équipe pour porter GTA V sur les nouvelles consoles, puis un peu plus de temps pour modifier le code, corriger les bugs et régler les graphismes. Inutile de dire que le portage vers les consoles plus performantes a consommé des ressources considérables.

De plus, au moment où le jeu a été revu de manière satisfaisante pour la next-gen, GTA Online commençait à prendre de l’ampleur. Voyant le potentiel de l’aspect en ligne du jeu, Rockstar a décidé de se concentrer sur ce dernier pour en faire une expérience amusante pour les joueurs qui avaient fini l’histoire principale. Ces efforts, bien sûr, ont nécessité encore plus de temps et de ressources.

Au moment où Rockstar a atteint le point où GTA Online répondait aux attentes, il était grand temps de commencer à travailler sérieusement sur Red Dead Redemption 2. Le développement sur RDR2 avait été plus lent que ce qu’ils avaient voulu et les fans montraient des signes d’impatience. Il était logique d’intensifier la production sur le jeu d’action-aventure et de western.

« La combinaison de ces trois facteurs signifie, pour ce jeu, que nous n’avions pas l’impression que les extensions solo étaient possibles ou nécessaires. »

Tout se résumait à des questions de priorité. Sarwar a déclaré qu’« avec GTA V, le jeu solo était absolument massif et très, très complet. C’était trois jeux en un. « 

Ils ont estimé que même s’ils voulaient étendre l’histoire, cela n’était finalement pas nécessaire. L’histoire était déjà épique alors d’autres choses ont pris le dessus dans la liste des priorités. Sarwar insiste sur le fait que l’entreprise ne privilégie pas le modèle en ligne plus que les histoires solo. En fait, c’est juste le contraire.

« En tant qu’entreprise, nous aimons plus que tout le mode solo et y croyons absolument », a-t-il conclu. « Pour la narration et un sentiment d’immersion dans un monde, les jeux multijoueurs ne rivalisent pas avec les jeux solo. »

Il a ajouté que l’équipe aimerait ajouter du contenu solo supplémentaire aux jeux dans le futur; mais que cela n’était tout simplement pas dans les plans pour Grand Theft Auto V.

Articles recommandés