Technologie

Mozilla crée l’Information Trust Initiative pour participer à la lutte contre les «fake news»

Par

le

Mozilla a annoncé une nouvelle initiative conçue pour lutter contre l’augmentation et la prolifération de fausses informations en ligne, appelée Mozilla Information Trust Initiative.

À la suite des élections présidentielles aux États-Unis en fin d’année dernière, le problème des «fake news» a été soulevé, et des entreprises comme Google et Facebook ont ​​déjà accepté de renforcer leurs actions pour s’attaquer à cette menace perçue. Cette semaine, c’est au tour de Mozilla de se joindre aussi au combat en lançant l’Information Trust Initiative, une initiative qui a pour objectif de lutter contre la «désinformation» en ligne.

Dans son annonce, Mozilla a déclaré:

« Aujourd’hui, nous annonçons la Mozilla Information Trust Initiative (MITI), une initiative pour garder le web crédible et sain. Mozilla développe des produits, des recherches et des communautés pour lutter contre la pollution de l’information et les «fake news» en ligne. Et nous cherchons des partenaires et des alliés pour nous aider à le faire. « 

Mozilla fait valoir que nous ne comprenons pas complètement le mode de fonctionnement des fausses informations et, par conséquent, des études devraient avoir lieu en amont afin de comprendre comment une fausse information influe sur l’expérience en ligne des utilisateurs; Dans cette recherche, Mozilla utilisera les informations provenant des données de navigation obtenues auprès des utilisateurs lors de la période électorale américaine de 2016.

Un autre aspect important pour Mozilla est d’améliorer l’alphabétisation sur le Web, aider les gens à définir ce qui est crédible et ce qui ne l’est pas. Pour atteindre cet objectif, Mozilla développera un «programme d’alphabétisation sur le Web» qui traitera de la désinformation et continuera d’investir dans des projets existants tels que Mission, qui pour but d’aider les gens à identifier les sources plus fiables.

Enfin, les produits. Mozilla a déclaré qu’il allait collaborer avec des organisations médiatiques globales pour développer la technologie qui combat la désinformation, mais il va également renforcera ses efforts sur ses produits existants tels que Pocket, Focus et Coral, un projet qui crée des outils open source pour rendre le journalisme numérique plus inclusif et attrayant.

Articles recommandés