Apps & Logiciels

Google teste une application « Search Lite » pour les pays émergents

Par

le

Google teste une application de recherche légère sur Android avec certains utilisateurs en Indonésie, qui devrait fonctionner mieux que l’outil par défaut sur les réseaux mobiles lents.

Google teste une version allégée de son application de recherche destinée aux pays avec des connexions Internet lentes, selon Android Police. L’application n’est actuellement disponible que dans le Play Store en Indonésie.

Les fonctions de Search Lite, le nom apparemment donnée à l’app, sont principalement identiques à celles disponibles dans l’application de recherche multiplateforme actuelle de Google. Les utilisateurs peuvent rechercher des choses en tapant ou en parlant, il y a une fonction de traduction, une section Google Actualités et des informations locales comme les conditions météorologiques. Alors que l’application Google Search classique s’ouvre avec une simple barre de recherche, elle se transforme rapidement en une expérience riche en photos avec des animations qui apparaissent lors du défilement des pages. Search Lite semble sauter cette étape, et à la place, elle apporte toute cette information à l’écran sous la forme d’une grille d’icônes, semblable à celle d’un écran d’accueil rempli d’applications.

La différence réside dans la façon dont et lorsque Search Lite utilise les données. Elle utilisera vraisemblablement très peu de données, ce qui permettra aux utilisateurs disposant d’une très faible bande passante de pouvoir faire les mêmes types de choses que quelqu’un dans un pays disposant d’une connexion internet rapide. C’est une approche similaire à la façon dont Google a créé et testé YouTube Go, une version Lite de son application YouTube, que la société a testée en Inde l’année dernière avant un déploiement en bêta auprès d’un plus large public ce printemps.

Plus largement, Google a travaillé sur une version bas débit d’Android appelée Android Go, que la société a annoncé lors de la conférence des développeurs I/O de cette année. Tout cela fait partie de l’effort de la société pour atteindre le «prochain milliard d’utilisateurs», qui a été un objectif majeur pour Sundar Pichai depuis qu’il a été nommé PDG en 2015.

Articles recommandés