Facebook

Facebook lance « Watch », sa propre plateforme de vidéos

Par

le

Facebook a présenté mercredi Watch, une nouvelle plateforme vidéo sur laquelle se trouve des vidéos originales réservées aux utilisateurs du réseau social.

La pression de Facebook pour devenir un poids lourd dans le monde de la vidéo en streaming a continué cette semaine avec l’introduction de Watch, une nouvelle plateforme vidéo mettant en avant des vidéos originales et sous licence sur le réseau social. Contrairement à l’onglet Vidéo qui est actuellement présent sur Facebook, Watch sera rempli d’épisodes de programmes qui suivent un thème ou un scénario, plutôt que des courtes vidéos de cuisine ou des clips viraux.

Prévu pour quelques américains dès la fin août, Watch sera disponible sur les applications mobiles, de bureau et TV. Il en va de même pour les créateurs de contenu : seul un nombre limité de créateurs et éditeurs aura accès aux contenus lors du déploiement initial de Watch.

Certains des programmes disponibles au lancement comprennent Nas Daily, une émission quotidienne suivant la vie d’un «vlogger» nommé Nas qui fait des vidéos avec ses fans; Gabby Bernstein, une célèbre auteure du New York Times; Et Kitchen Little, une émission où des enfants dictent des recettes à des chefs. De plus, Facebook a un accord avec la Ligue majeure de baseball (MLB) pour diffuser un match par semaine.

En plus d’apparaître dans l’onglet Watch, les programmes auront également leurs propres pages où les fans pourront en apprendre davantage à propos du contenu proposé, regarder des épisodes et interagir avec la communauté qui se forme autour de celui-ci. Si vous suivez un spectacle, Facebook vous informera quand il y aura un nouvel épisode.

Selon Facebook, les créateurs seront un jour capables de monétiser leurs programmes par des pauses publicitaires. Alors que Facebook finance du contenu lui-même pour lancer la plateforme, le réseau social finira par partager les revenus publicitaires avec les créateurs, en prenant 45% et en laissant 55% pour ceux-ci.

Facebook a mis ses intentions en évidence en ce qui concerne la diffusion vidéo depuis longtemps, mais désormais, il est enfin temps de voir si l’entreprise peut véritablement rivaliser avec les plateformes comme Netflix et Hulu. La bonne nouvelle pour Facebook est qu’il possède déjà une base d’utilisateurs de 2 milliards de personnes.

Articles recommandés