Jeux vidéo

Super Mario Run a peut être convaincu Nintendo de revoir sa stratégie mobile

Par

le

Face au nombre d’achats de Super Mario Run en dessous des attentes de Nintendo, la société va continuer à expérimenter de moyens pour facturer ses jeux mobiles.

Super Mario Run de Nintendo pour iOS et Android est populaire, mais le jeu a déjà convaincu l’entreprise de changer sa stratégie mobile. Lors d’une réunion avec les actionnaires, Nintendo a révélé que la société réfléchit encore sur le type de modèle de paiement qu’elle veut mettre en œuvre.

Super Mario Run a déjà été téléchargé plus de 150 millions de fois dans le monde, mais seulement moins de 10% ont réellement payé le jeu complet. Super Mario Run est gratuit, mais les utilisateurs doivent payer 9,99 euros pour débloquer toute les niveaux.

Le président de Nintendo, Tatsumi Kimishima, a admis au début de cette année que les revenus du jeu «n’ont pas répondu à nos attentes». Maintenant, il semble que Nintendo ait appris une leçon importante, et cela pourrait changer sa stratégie mobile pour ses futurs jeux.

« Nous pensons que Nintendo est encore un nouveau venu dans le secteur des périphériques intelligents, et nous avons lancé jusqu’à présent trois applications avec différents modèles de paiement »
, a déclaré Kimishima lors de la session de Q&A de Nintendo avec les investisseurs. « Bien qu’aucun modèle unique ne soit clairement supérieur, nous avons pu apprendre beaucoup. Nous voulons continuer à réfléchir à la façon dont les consommateurs voudraient payer le contenu de nos futures applications de périphériques connectés. « 

Kimishima a également expliqué qu’il existe des situations économiques différentes où les utilisateurs ne peuvent tout simplement pas payer pour Super Mario Run. Il a déclaré que cela pourrait être dû au prix ou aux méthodes de paiement. « Alors, à l’avenir, nous considérerons non seulement un prix unique », a déclaré Kimishima « mais aussi d’autres méthodes qui intègrent une plus grande variété d’éléments pour permettre à autant de consommateurs que possible de jouer ».

Nintendo a également publié Fire Emblem Heroes et Miitomo pour les appareils iOS et Android. Bien que Fire Emblem Heroes ait seulement moins d’un dixième de téléchargements par rapport à Super Mario Run, les utilisateurs dépensent plus d’argent sur le jeu, explique Kimishima.

Fire Emblem Heroes est un jeu de type freemium. Par conséquent, les utilisateurs peuvent télécharger et jouer gratuitement au jeu complet. Toutefois, ils ont la possibilité d’effectuer des achats dans l’application. Le jeu permet aux utilisateurs d’acheter des Orbs, qui coûte entre 1,99 € et 74,99 €. Les orbes sont la monnaie du jeu qui peut être utilisée pour reconstituer l’endurance, la mise à niveau des châteaux et étendre la liste des personnages.

Le prochain jeu mobile de Nintendo est basé sur sa série Animal Crossing. Kimishima a déclaré que Nintendo appliquera tout ce qu’il a appris de ses derniers jeux mobiles afin que les consommateurs aient envie de jouer au jeu pendant longtemps, rapporte GameSpot.

La dernière réunion avec les actionnaires de Nintendo a également révélé que la société n’a pas l’intention d’apporter ses jeux sur PC. Kimishima a expliqué qu’ils savaient que de nombreux consommateurs jouaient à des jeux PC, mais Nintendo croit que la meilleure façon d’aller de l’avant est via ses produits, ce qui se réfèrent à la Switch, 3DS et à ses jeux mobiles.

C’est aussi la raison pour laquelle Nintendo a lancé trois jeux mobiles pour les appareils iOS et Android et que l’entreprise nippone prévoit d’en publier plus à l’avenir. La société croit qu’elle sera en mesure d’atteindre plus de consommateurs via le mobile que sur le PC.

Articles recommandés