Jeux vidéo

Niantic rejette la faute du fiasco de son premier Pokémon Go Fest sur les opérateurs

Par

le

Le premier Pokémon GO Fest a été un désastre et Niantic explique que le fiasco de son premier évènement a pour origine les opérateurs téléphoniques.

Le premier événement réel de Pokémon Go organisé par Niantic, le Pokémon GO Fest de Chicago, a été un désastre. En raison de multiples pannes de serveurs, qui ont commencé seulement 20 minutes après le début de l’évènement et qui n’ont jamais été réparées, environ 20 000 participants ont reçu des remboursements complets pour leurs billets de 20 $ et 100 $ en Poké Coins qui peuvent être utilisées pour acheter des articles spéciaux.

MAis qui est à blâmer pour ce fiasco? Le PDG de Niantic, John Hanke, a déclaré que les problèmes de logiciels empêchaient certains joueurs de se connecter au jeu, mais le plus gros problème était les réseaux mobiles saturés.

Pokemon Go Fest était censé rassembler les amateurs du jeu pour retrouver des créatures Pokémon. Au lieu de cela, les joueurs lors de l’événement se sont plaints qu’ils n’avaient pas pu accéder à l’application mobile et les longues files déplorées qui leur ont fait manquer des événements importants. Quand Hanke est allé sur scène pendant l’événement, il a été accueilli avec des huées et des chants de « Nous ne pouvons pas jouer ».

Hanke a exposé ce qui a mal tourné à l’événement de Chicago dans une longue publication sur le blog de l’entreprise mardi. Bien qu’un problème de logiciel de jeu ait été «résolu» rapidement, Hanke a déclaré que de nombreux joueurs n’avaient pas pu accéder à Pokémon Go ou Internet tout au long de la journée en raison de la congestion du réseau.

« Un problème plus prolongé a été causé par la suralimentation des réseaux de données mobiles de certains fournisseurs », a écrit Hanke dans le post. « Cela a bloqué l’accès à Pokemon GO à de nombreux participants ou à d’autres services Internet ».

Hanke a déclaré que les principaux opérateurs ont reçu des estimations détaillées de la fréquentation et des données requises. Il a ajouté que certains ont également « déployé le Cellular on Wheels (COW) pour étendre leur capacité ». Apparemment, ce n’était toujours pas suffisant pour soutenir la foule des joueurs de Pokémon Go.

Le PDG de Niantic a déclaré que la société utiliserait cette expérience comme une leçon pour plusieurs autres événements Pokémon Go prévus pour cet été.

Articles recommandés