Science

La Nasa va tester la déviation d’un astéroïde potentiellement dangereux

Par

le

Avec la mission DART (Double Asteroid Redirection Test), la Nasa va tester la déviation d’un astéroïde potentiellement dangereux.

Certains des plus grands scientifiques du monde pensent qu’une collision entre des astéroïdes et la Terre est très probable dans le futur. Cependant, la Nasa ne théorise pas sur une telle possibilité. L’agence spatiale américaine a révélé comment elle prévoit de protéger la Terre des impacts potentiels d’astéroïdes à l’avenir.

Le DART de Nasa (Double Asteroid Redirection Test) est la première mission de l’agence spatiale à tester une technique de déviation d’astéroïdes pour la défense planétaire.

La nouvelle mission de la Nasa impliquera l’impacteur DART, de la taille d’un frigo, ciblant un astéroïde (ne se dirigeant pas vers la Terre) dans le cadre d’un test grandeur nature. Le DART sera conçu pour écraser l’astéroïde « à une vitesse d’environ neuf fois plus rapide qu’une balle, soit environ 6 kilomètres par seconde, modifiant ainsi efficacement l’orbite de l’astéroïde.

La première cible de l’engin sera un astéroïde appelé Didymos (le mot grec pour jumeau). L’astéroïde a été nommé de la sorte car il s’agit d’un système binaire qui consiste réellement en deux corps. Didymos A et un astéroïde plus petit en orbite s’appelant Didymos B. La cible réelle du vaisseau spatial de Nasa est Didymos B, le plus petit des deux corps.

« DART est une étape cruciale pour que nous puissions montrer que nous sommes capables de protéger notre planète contre l’impact d’un astéroïde (plus dangereux) » a expliqué au Daily Mail Andy Cheng, du laboratoire de physique appliquée à Laurent, dans le Maryland, aux Etats-Unis. « Etant donné que nous ne connaissons pas beaucoup leur structure interne ou leur composition, nous devons effectuer cette expérience sur un véritable astéroïde. Avec Dart, nous pouvons montrer comment protéger la Terre d’une frappe d’astéroïdes pour lui impulser une trajectoire de vol différente qui ne menace pas la planète ».

La Nasa doit encore annoncer une date de lancement pour DART, mais l’agence spatiale a mentionné que l’astéroïde cible de Didymos fera des approches lointaines vers la Terre en 2022 et 2024, tout en indiquant que DART pourrait être lancé pendant cette période.

La Nasa dit que la Terre est touchée quotidiennement par de petits astéroïdes qui, « inoffensifs », se dissolvent dans la haute atmosphère. Toutefois, pour une collision causant des dommages réels à la Terre, l’objet planétaire doit être supérieur à 1 km de diamètre. L’agence spatiale a déclaré qu’environ 93% de ces objets de taille ont déjà été trouvés.

« DART testera les technologies pour dévier les objets de taille intermédiaire, assez grands pour faire des dégâts à l’échelle régionale, mais assez petits qu’il y en ait beaucoup plus qui n’ont pas été observés et qui pourraient un jour toucher la Terre. Les télescopes et autres appareils de la Nasa continuent de sont en permanence à la recherche de ce type d’objets, suivent leurs orbites et déterminent s’ils constituent une menace.

Articles recommandés