Facebook

Facebook commence à afficher des publicités dans Messenger

Par

le

Suite à une phase de test plus limitée en Thaïlande et en Australie, Facebook diffuse des publicités pour tous les utilisateurs dans Facebook Messenger.

Les utilisateurs de l’application de discussion Facebook Messenger à travers le monde verront des publicités sur leurs écrans d’accueil d’ici la fin de l’année. L’information concernant le déploiement mondial des publicités provient de Stan Chudnovsky, le responsable du logiciel. Mettre des publicités sur l’écran d’accueil de Messenger permet au géant américain de monétiser le service auquel accède actuellement 1,2 milliard d’utilisateurs. Les publicités devraient être similaires à celles observées en Australie et en Thaïlande en janvier dernier, lors d’un premier test. Ces publicités complètent les messages sponsorisés déjà vu dans l’écran d’accueil pour certains utilisateurs. La principale différence entre les deux est que les publicités de l’écran d’accueil seront disponibles pour tous les annonceurs alors que les messages sponsorisés seront limités aux entreprises avec lesquelles les utilisateurs ont déjà interagi dans le passé.

Le choix de Messenger d’utiliser des publicités pour monétiser ses services contraste fortement avec la façon dont d’autres applications de discussion prospèrent, comme LINE et WeChat. Les autres services de discussion choisissent de faciliter les transactions commerciales via les applications et en retour, ces services reçoivent une somme d’argent pour chaque transaction accomplie. Pendant ce temps, la messagerie mise sur l’expertise de sa société mère dans la publicité en ligne afin de diffuser des publicités adaptées aux utilisateurs et à leur lieu de résidence. Alors que les publicités seront probablement limitées à la version mobile du service, il est probable que les publicités pourront apparaître sur la version desktop si les annonces sont bien reçues par les utilisateurs.

Les efforts renouvelés du géant des réseaux sociaux pour monétiser ses services sont liés à la stagnation attendue en termes de croissance des utilisateurs au cours de l’exercice en cours. Le manque de nouveaux utilisateurs entraînera une croissance plus lente des revenus pour l’entreprise, à moins qu’elle ne trouve de nouvelles façons de gagner de l’argent grâce à ses services. Mis à part les publicités, la société a également inclus une section Discover dans l’application Messenger. La fonctionnalité susmentionnée agrège les chatbots développés par différentes marques et services. Ces chatbots sont utilisés par des sociétés tierces comme les entreprises de télécommunications et les entreprises de médias pour communiquer avec les consommateurs et offrir des produits potentiellement intéressants pour eux.

Articles recommandés