Monde

Apple supprime les applications VPN de son App Store en Chine

Par

le

La Chine essaie d’empêcher les internautes de contourner son filtre Internet avec des VPN et exige qu’Apple respecte les nouvelles réglementations.

Apple a supprimé des applications de réseau privé virtuel (VPN) depuis son magasin d’applications en Chine disponible sur les appareils iOS, ont annoncé les développeurs ce week-end.

Apple a envoyé des notifications aux développeurs en Chine expliquant que leurs applications VPN avaient été retirées de l’App Store. Les applications incluaient « un contenu illégal en Chine, qui n’est pas conforme aux lignes directrices de l’App Store », a déclaré l’entreprise américaine.

Les VPN sont populaires dans l’Empire du Milieu, car ils permettent aux utilisateurs de contourner le filtre Internet du pays baptisé Great Firewall. Ce dernier bloque l’accès de certains sites populaires tels que Facebook, Twitter, le New York Times et plus encore. Pour les internautes de passage ou résidant dans le pays, des guides complets existent sur le web pour trouver des applications VPN en Chine.

« Nous avons dû supprimer certaines applications VPN en Chine qui ne respectent pas la nouvelle réglementation », a déclaré Apple au New York Times dans un communiqué. « Ces applications restent disponibles dans tous les autres marchés où elles sont en activité ».

La nouvelle réglementation en Chine exige que les développeurs qui offrent des VPN obtiennent une licence gouvernementale avant de débuter toute activité. Le gouvernement chinois exige également que ses trois grandes compagnies de téléphone bloquent l’accès aux VPN d’ici février 2018 dans une campagne destinée à « nettoyer et à standardiser » l’accès à Internet.

« Nous sommes déçus de ce développement, car il représente la mesure la plus radicale que le gouvernement chinois a prise pour bloquer l’utilisation des VPN à ce jour et nous sommes troublés de voir Apple aider les efforts de censure de la Chine », a déclaré le développeur VPN ExpressVPN dans un communiqué .

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se plie aux exigences du gouvernement chinois pour supprimer du contenu de l’App Store. En janvier dernier, l’application New York Times a été supprimée de l’App Store sans explication.

Articles recommandés