Télévision

Altice et Netflix ont conclu un partenariat de distribution

Par

le

Netflix a étendu sa distribution en France, au Portugal, en Israël et en République dominicaine grâce à un accord pluriannuel avec Altice.

Altice a accepté de distribuer Netflix sur les plateformes en France, au Portugal, en Israël et en République Dominicaine. C’est le dernier investissement en matière de contenu d’Altice, qui a créé son propre studio dédié à la création de films et séries l’année dernière, en plus de faire l’acquisition de droits pour des séries et films.

Michel Combes, PDG d’Altice, a déclaré: « Nous sommes ravis de ce partenariat mondial avec Netflix. Grâce à notre stratégie axée sur les contenus, nous nous engageons à proposer à nos clients les meilleurs programmes et l’ajout de Netflix vient renforcer l’attrait de nos deux marques auprès des clients Altice. »

Netflix sera intégré au sein des périphériques compatibles sur le réseau Altice. C’est le dernier d’une série de rachats d’opérateurs qui a débuté avec Virgin Media en 2013.

Reed Hastings, PDG, Netflix a ajouté: «Avec ce partenariat mondial et grâce à plus de 1000 heures de nouveaux contenus originaux programmés sur Netflix en 2017, les clients d’Altice pourront profiter, partout et à tout moment, des meilleurs divertissements sur une même plateforme».

La France sera le premier territoire d’Altice à lancer Netflix avec des offres promotionnelles exclusives SFR FAMiLY! qui débuteront le 13 juin.

Le déploiement continuera dans d’autres pays au cours de l’année.

Cette annonce survient quelques semaines après que l’opérateur SFR a annoncé changer officiellement de nom pour devenir Altice. Ce changement est valable pour tous ses actifs, dont l’opérateur télécoms français SFR, les médias (BFM, RMC, Libération, L’Express, i24 news …) ainsi que les marques Red en France, Mocho, Uzo et Sapo au Portugal et Next TV en Israël.

Ce changement est censé refléter la présence mondiale de l’entreprise et lui donner une meilleure visibilité à l’international au moment où elle prépare l’introduction à Wall Street de ses activités américaines, appelées à générer à moyen terme la moitié des revenus. Rebaptiser SFR En Altice a également pour objectif de redorer l’image de l’opérateur, qui est clairement écornée à cause notamment de problèmes de réseaux affectant.

Articles recommandés