Apps & Logiciels

Google vise à accélérer les mises à jour d’OS avec Project Treble

Par

le

Google a récemment annoncé Project Treble, qui a pour but d’accélérer la livraison des mises à jour d’OS auprès des utilisateurs.

Les appareils Android ont la réputation d’avoir des mises à jour lentes. L’une des raisons est que les fabricants de silicium et les entreprises qui fabriquent les puces qu’utilisent les appareils Android, doivent travailler en étroite collaboration avec les fabricants de téléphones chaque fois que l’équipe Android de Google effectue un changement, ce qui ne se produit pas toujours rapidement. Mais grâce au Project Treble, il ne sera plus nécessaire d’attendre aussi longtemps.

Project Treble, que Google a annoncé vendredi, vise à ré-architecturer l’OS afin de faciliter la mise à jour des appareils sur une nouvelle version d’Android. En effet, Google distingue l’architecture système de bas niveau spécifique au périphérique créé par le constructeur des puces électroniques, du framework Android. Il s’agit de la «plus importante modification de l’architecture de système de bas niveau d’Android à ce jour», a déclaré Iliyan Malchev, responsable de Project Treble dans un billet de blog.

Actuellement, les mises à jour Android publiées par Google doivent être modifiées par les fabricants de silicium. Ensuite, ces fabricants de silicium doivent passer la mise à jour modifiée aux fabricants d’appareils tels que HTC et LG, qui l’adaptent à leurs appareils. Avec Project Treble, ce ne sera plus le cas.

« [La séparation] est réalisée grâce à l’introduction d’une nouvelle interface fabricant entre le framework OS Android et l’implémentation du fournisseur », a déclaré Malchev dans une publication sur le blog. « Avec Project Treble, nous sommes en train de re-architecturer Android pour rendre plus facile, plus rapide et moins coûteux pour les fabricants de mettre à jour les appareils sur une nouvelle version d’Android ».

Project Treble présente une « interface fournisseur » qui se trouve entre le système d’exploitation principal d’Android et les personnalisations spécifiques aux fabricants. Lorsqu’un fabricant de téléphones comme HTC modifie le logiciel, l’interface fournisseur agit comme un tampon de protection contre tout code spécifique au matériel.

Cela semblable à Compatibility Test Suite (CTS) d’Android, un ensemble d’outils qui permet aux développeurs de s’assurer que leurs applications fonctionnent dans des milliers de configurations matérielles différentes dans l’écosystème d’Android. « Project Treble vise à faire ce que CTS a fait pour les applications, pour le framework OS Android ».

Google a cité Sony et Qualcomm comme exemple. « [Ils ont] contribué des douzaines de fonctionnalités et des centaines de corrections de bugs à Android O », a déclaré Malchev, « afin qu’ils n’aient plus besoin de retravailler ces correctifs avec chaque nouvelle version d’Android ».

L’architecture du Project Treble est livrée dans la première preview dédiée aux développeurs d’Android O qui est sortie en avril, a déclaré Malchev. Plus tard cette année, le géant de la recherche travaillera avec ses partenaires fabricants de silicium et de périphériques pour effectuer les principaux changements de code, comme les caractéristiques d’un opérateur dans un pays spécifique, par exemple, dans le code principal d’Android.

En termes réels, Project Treble signifie des mises à jour plus rapides et plus fréquentes des téléphones et des tablettes basés sur Android. Mais il y a un inconvénient: il semblerait que les périphériques Android O seront les premiers à bénéficier de cet avantage.

Heureusement, nous n’aurons plus à attendre longtemps pour confirmation. Google devrait discuter de Project Treble lors de la I/O, sa conférence annuelle pour les développeurs, la semaine prochaine.