Science

Des scientifiques japonais prévoient de percer la croûte terrestre pour la première fois

Par

le

Une équipe de scientifiques japonais espère être la première de l’histoire à percer la croûte terrestre à l’aide du Chikyu, un navire de forage.

L’Agence japonaise de sciences et technologies de la mer et de la Terre (JAMSTEC) envisage d’être la première équipe de chercheurs de l’histoire à explorer avec succès le manteau de la Terre. Pour mettre cela en perspective, le manteau représente environ 80% de la masse entière de la Terre.

Si le plan se déroule sans problème, les chercheurs pourront en apprendre plus sur la formation de notre planète et les matériaux qui forment son manteau, qui nous sont encore inconnus. De plus, le projet peut également nous aider (ou le gouvernement japonais, au moins) à mieux prédire les catastrophes naturelles, comme les tremblements de terre et le réveil des volcans.

À l’heure actuelle, trois sites de forage potentiels différents ont été retenus pour ce projet, et tous se trouvent sous l’océan Pacifique. Le premier est situé au large d’Hawaï, le second près du Costa Rica et le troisième proche du Mexique. Si cette région du monde a été choisie, c’est parce que la croûte océanique est censée être beaucoup plus fine que la croûte continental. En effet, 4 à 10 kilomètres suffiraient pour atteindre le manteau terrestre depuis le plancher océanique alors qu’il faudrait environ 30 à 50 km depuis la terre ferme. Le forage lui-même sera effectué par un navire de forage de 58.000 tonnes, le Chikyu.

«C’est le plus grand navire de forage de notre domaine scientifique, et sa capacité de forage est trois fois plus longue, plus profonde, que les précédents [navires]», a déclaré à CNN la chercheuse Natsue Abe, qui travaille pour le JAMSTEC.

Cependant, il faudra encore attendre un certain temps car le projet ne devrait pas commencer avant 2030. Avant cela, les chercheurs doivent se préparer aux quelques détails techniques auxquels ils seront confrontés, ainsi que recueillir 60 milliards de yens (environ 540 millions de dollars), pour financer le projet.

Ce n’est pas la première fois que l’homme cherche à percer le manteau terrestre. Entre 1970 et 1989, des scientifiques russes avaient tenté de forer un grand trou à travers la croûte terrestre afin d’atteindre le manteau, se trouvant entre le noyau et ladite croûte. S’ils ont réussi à établir le record du monde du trou le plus profond, avec 12 261 mètres de profondeur, ils n’y sont tout de même pas parvenus.