Technologie

Un étudiant américain a passé 6 semaines à travailler sous couverture dans une usine d’un prestataire d’Apple

Par

le

Un étudiant américain a passé 6 semaines à travailler sous couverture dans l’une des usines de Pegatron qui fabriquaient l’iPhone 7 avant de dénoncer les conditions de travail.

Vous avez tous entendu les rumeurs concernant les conditions de travail difficiles des travailleurs des usines de smartphones, mais cet étudiant de l’Université de New York a décidé de mener sa propre enquête. Sous couverture dans une usine d’iPhone, l’étudiant décrit l’environnement de travail au cours d’une période de 6 semaines l’été dernier.

Dejian Zeng a passé plus d’un mois à travailler dans une usine d’iPhone située à Shanghai, en Chine. Contrairement à beaucoup de ces travailleurs, Zeng n’a pas accepté le travail parce qu’il avait besoin de l’argent, mais plus pour découvrir la vie de milliers de travailleurs dont le seul travail consiste à insérer des vis dans un iPhone.

Selon Business Insider, une journée de travail pour Zeng était constituée d’environ 12,5 heures, réparties de la façon suivante:

30 minutes pour passer la sécurité pour entrer dans l’usine
2 heures de travail
Pause de 10 minutes
2 heures de travail
Pause déjeuner de 50 minutes
2 heures de travail
Pause de 10 minutes
2 heures de travail
Pause de 10 minutes
2,5 heures d’heures supplémentaires

Pendant tout le mois, il a été payé environ 450 $, mais il a dû partager un dortoir avec sept autres ouvriers de l’usine. Initialement, lui et les autres employés de l’usine travaillaient sur un iPhone 6s et après le mois d’août, ils ont commencé à travailler sur l’iPhone 7. Sa responsabilité principale était d’attacher une vis dans l’iPhone pendant des jours.

145d1aec01763ec57fc8ceac75d06696-1492087968.png

« Les premiers jours vous êtes très concentré pour suivre le rythme de la chaîne. Vous n’avez pas le temps de penser à autre chose et cela vous fatigue énormément. Vous n’avez pas le temps de réfléchir à autre chose. Je dois être plus rapide et plus rapide.

Et puis, après un certain temps, vous êtes plus habitué, et à la fin, je pouvais même visser en fermant les yeux. Donc, après cela, vous avez beaucoup de temps où vous n’avez rien à faire. C’est alors que les gens s’ennuient alors fermement. Parce que dans les usines de Pegatron, aucun type de périphérique électronique n’est autorisé à l’intérieur des usines.

Cela est très ennuyeux parce que vous ne pouvez pas écouter de la musique. Parfois les employés parlent entre eux, mais le chef de ligne s’énerve et leur demande de baisser le ton ».

Par le passé, un autre sous-traitant de la marque, Foxconn, avait fait face à plusieurs scandales. Il avait du faire face à une vague de suicide chez ses ouvriers. Des enfants de 13 ans avaient également été découverts dans les locaux, avec des journées de 16 heures sur les lignes de production. Depuis, les entreprises comme Apple, Samsung ou Microsoft, qui sous-traitent chez Foxconn et Pegatron, se sont montrés plus fermes et les conditions semblent s’être améliorées, mais elles restent toujours extrêmement dures pour les employés.

Articles recommandés