Science

SpaceX a lancé avec succès sa capsule Dragon depuis le pas de tir 39A

Par

le

SpaceX a lancé dimanche sa capsule Dragon qui livrera 2,5 tonnes de fret à la Station spatiale internationale (ISS).

SpaceX a travaillé sur la rénovation du pas de lancement historique 39A où la Nasa a envoyé les missions Apollo vers la Lune dans les années 1960 et 1970. Le 19 février, SpaceX a fait son premier lancement depuis cette célèbre installation en envoyant une fusée Falcon 9 avec la capsule Dragon dans l’espace vers la Station spatiale internationale (ISS). SpaceX a tweeté que Dragon est en route vers l’ISS et qu’elle y arrivera mercredi matin.

Comme d’autres sociétés, SpaceX travaille à faire atterrir le premier étage de ses fusées Falcon pour aider à réduire les coûts des lancements. Cette fois-ci, SpaceX a réussi à atterrir avec succès le premier étage de la fusée Falcon 9 et a fourni une vidéo de l’atterrissage réussi. Alors que SpaceX fait souvent atterrir ses roquettes sur une barge flottante dans l’océan, cette fois-ci, il a atterri sur la piste d’atterrissage près de la côte connue sous le nom de Landing Zone 1, située sur le launch complex de la Cape Canaveral Air Force Station.

L’atterrissage s’est parfaitement déroulé sans problèmes apparents. Le premier et le deuxième étage de la fusée Falcon 9 se sont séparés 2min30 après le lancement. Alors que le premier étage a atterri, le deuxième poursuit son chemin en orbite. L’astronaute aux commandes du bras robot sur l’ISS utilisé pour saisir la capsule à son arrivée plus tard cette semaine sera l’astronaute français Thomas Pesquet. Une fois que le bras robotique aura saisi la capsule, le contrôle au sol prendra le relais et terminera le processus d’amarrage de la capsule Dragon à l’ISS.

Quant à ce qui était à bord de la capsule, cette mission était axée sur la science. Au total, il y a plus 2,2 tonnes de vivres et d’équipements destinés à des expériences scientifiques dans le cadre d’un contrat avec la NASA. La capsule se dirigera vers la Terre après avoir séjourné dans l’espace pendant 29 jours. Dans la section non pressurisée de la capsule, lors du voyage vers l’ISS, se trouve l’outil de surveillance terrestre SAGE-III qui sera utilisé pour surveiller l’ozone dans l’atmosphère. L’une des expériences à bord de l’ISS est de tester la superbactérie connue sous le nom de SARM et voir comment elle réagit et s’adapte dans l’espace.

Articles recommandés