Science

L’Inde lance ses 104 satellites en une seule mission

Par

le

L’agence spatiale indienne a annoncé le lancement réussi d’un record de 104 nano satellites en orbite, tous à bord d’une seule fusée.

L’Inde a lancé avec succès 104 satellites dans une seule fusée, établissant un record du monde. La plupart des matériels en orbite étaient constitués de nano-satellites; Le plus petit pesant un peu plus d’un kilogramme.

Les scientifiques du centre spatial de Satish Dhawan au sud-est du pays, Sriharikota, ont annoncé que tous les satellites avaient été déployés en orbite mercredi.

« Mes sincères félicitations à l’équipe ISRO pour ce succès », a déclaré le directeur de l’agence Kiran Kumar à ceux qui suivent les progrès du Véhicule de lancement de satellites polaires (PSLV).

Le Premier ministre Narendra Modi a tweeté ses félicitations pour le lancement et le déploiement des satellites, qui a été couvert en direct sur les chaînes de télévision nationales.

Sa principale cargaison était un satellite indien de 714 kilogrammes utilisé pour l’observation de la Terre, mais il y avait également 103 nano-satellites plus petits, dont le plus petit ne pesait que 1,1 kilogramme.

Presque tous les nano satellites proviennent d’autres pays, dont Israël, le Kazakhstan, les Pays-Bas, la Suisse et les Émirats arabes unis. La majorité, 96 au total, provenaient des États-Unis.

Le lancement donne à l’Inde, dont l’agence spatiale est réputée pour son efficacité bon marché, le record de lancement du plus grand nombre de satellites à la fois, dépassant la Russie qui a lancé 39 satellites en une seule mission en juin 2014.

Ce record marque une nouvelle étape pour l’ISRO, qui a envoyé une navette sans pilote pour orbiter Mars en 2013 à un coût de seulement 73 millions de dollars. Ce chiffre représente un peu plus d’un dixième du coût de la mission Maven Mars de la Nasa de 671 millions de dollars, et représente les trois quarts du budget du blockbuster Hollywoodien Gravity.

La sonde spatiale Mangalyaan est entrée en orbite autour de Mars en 2014, envoyant avec succès des photos de la planète rouge.

Articles recommandés